lundi 15 juillet 2024
No menu items!
spot_img
AccueilNos critiquesEn rayonCet obscur objet qu’est le théâtre

Cet obscur objet qu’est le théâtre

Conversations à Bilbao de Jean-Marie Broucaret et Alain Simon aborde en cinq temps l’univers du théâtre

C’est leur éditeur, Bernard Duperrein qui, après la lecture de ce qui deviendra le premier chapitre du livre, Conversations à Bilbao, demandera aux deux hommes de théâtre que sont Jean-Marie Broucaret et Alain Simon de compléter ce dialogue d’une bonne quarantaine de pages par d’autres essais composés sur le même mode à propos de leur expérience de théâtre et de transmission. Suivant la méthode inspirée d’un travail mené avec deux actrices au Théâtre des Ateliers (Dialogue), il s’agit d’échanger des mails dans un délai de 24 heures après le moment où l’on reçoit le texte de l’autre, « quelle que soit notre disponibilité, ou de notre inspiration », explique Alain Simon en introduction : « Les dates de début et de fin du dialogue sont fixées à l’avance » une lecture à haute voix hors de leurs lieux d’exercice détermine l’intérêt de ce qui est produit. Comme le lieu de rencontre fut un hôtel de Bilbao, le titre était tout trouvé ! La réflexion porte sur la manière de mener « l’option théâtre », le lieu de la représentation, la problématique de la scène et de ses « murs », le moment où le jeu commence, où l’acteur « entre en jeu ». C’est brillant, profond, illustré de références. Le langage technique n’est pas occulté, mais éclairé de façon que tout type de lecteur puisse saisir les enjeux du propos. Le théâtre « porte un espoir dans l’humanité. Plus qu’un art vivant, c’est un art des vivants ». Un ouvrage qui se lit comme un roman. Une pépite !

M.C.

Conversations à Bilbao, de Jean-Marie Broucaret et Alain Simon
Éditions La ligne d’encre - 12 €
ARTICLES PROCHES
- Publicité -spot_img

Les plus lus