mercredi 29 mai 2024
No menu items!
spot_img

Magie intime

Dans la peau d’un magicien de Thierry Collet aux Théâtre des Bernardines : saperlipopette !

C’est lors d’un moment de détente que Thierry Collet, qui avait laissé tomber la prestidigitation pour devenir comédien professionnel, a trouvé son chemin artistique. En tournée, après une journée de répétitions, les comédiens de la troupe ayant appris son passé d’illusionniste, lui demandent un tour. Il les bluffe, jouant le magicien maladroit, déconfit, puis triomphant. Il en est ravi. Et sent que l’alliance de ses deux passions, la magie et l’art dramatique, ce sera son truc ! Contribuant ainsi à la reconnaissance de la magie en tant que discipline artistique, accueillie de plus en plus fréquemment sur les scènes du théâtre public.

Miracle
Thierry Collet partage d’autres moments intimes de sa vie dans ce spectacle, créé en 2017. Sa volonté de devenir magicien à l’âge de 7 ans, c’est-à-dire, apprend-t-il plus tard, au même âge que la plupart des magiciens. Le machisme au sein des congrès et compétitions de magie, les achats de tours, sa façon de s’entraîner au close-up, les remarques sur son style aux gestes « efféminés », son homosexualité… Les épisodes sont mêlés à des séquences de prestidigitation, dont il dévoile les trucs avec malice. 

Ou pas, et là on en reste comme deux ronds de flan ! Parmi lesquels « Le barman du diable » où, avec une seule et même canette, il sert à la demande, en se déplaçant parmi les spectateurs, du jus d’orange, du whisky, du thé, du café, du champagne, du porto… encore plus fort que l’eau changée en vin ! Ou la séquence finale : tout en décrivant les multiples poches des costumes des prestidigitateurs pour les tours de cartes, le magicien, bientôt sexagénaire, se déshabille intégralement. Et fait apparaître et disparaître des cartes de nulle part, dans une sorte de danse cérémonielle. Nu comme un enfant venant de naître, réunissant vérité crue et illusion virtuose, fin et origine, comme dans un rêve.

MARC VOIRY

Dans la peau d’un magicien a été présenté du 9 au 13 avril au Théâtre des Bernardines
ARTICLES PROCHES
- Publicité -spot_img

Les plus lus