dimanche 19 mai 2024
No menu items!
spot_img
AccueilLittératureNavigation en eaux troubles

Navigation en eaux troubles

Auteur norvégien installé à Marseille, Aslak Nore propose avec Le cimetière de la mer un voyage spatio-temporel à la frontière du polar et du thriller psychologique

La jeune maison d’édition marseillaise Le bruit du mondes’est donnée pour vocation de « révéler une littérature capable d’enrichir nos imaginaires et d’élargir nos horizons ». Rien d’étonnant alors qu’elle fasse une place au polar et accueille aujourd’hui, au sein d’un catalogue exigeant et éclectique, Le cimetière de la mer, premier ouvrage traduit en français d’Aslak Nore, auteur etéditeur norvégien, installé à Marseille lui aussi.

Dans quelle catégorie ranger ce roman foisonnant ? Thriller psychologique? Saga familiale, dans la grande tradition nordique ? Polar géopolitique ? Roman d’aventures ? Le captivantcimetière de la mer est un peu tout cela… Plus de 500 pages qu’on a du mal à lâcher, fourmillant de personnages, de lieux, de péripéties et de rebondissements, avec un remarquable sens du tempo et de l’intrigue. Quelques mots de l’intrigue justement. Pas trop pour ne pas gâcher le plaisir. 

Des énigmes
L’histoire s’ouvre sur le suicide de Vera Lind, matriarche de la puissante famille Falck. Cette mort bouleverse tout le clan, d’autant plus que le testament de Vera a disparu et que l’existence d’un manuscrit compromettant refait surface. Renaissent alors les rivalités anciennes. Ressurgit un passé que certains voudraient bien laisser dans le « cimetière de la mer », là où l’express côtier DS Prinsesse Ragnhild fit naufrage en 1940. Et se pose la question cruciale de la vérité. Jusqu’où la chercher, tout en restant loyale à la famille ? C’est ce que ne cesse de se demander Sasha, une des principales protagonistes, résolue à élucider les énigmes de la vie de sa grand-mère chérie.

Ce récit haletant propose plus d’un voyage. Dans le temps d’abord, puisqu’il va et vient entre aujourd’hui et l’époque de la seconde guerre mondiale. Dans l’espace également, car s’il navigue volontiers dans les eaux norvégiennes, il fait aussi de nombreuses escales dans les zones de combat du Moyen-Orient : Liban des années 1980, Kurdistan actuel… Ce faisant, il met au jour les manœuvres très sombres (et bien cachées) d’une Norvège apparemment si lisse, si soucieuse de démocratie et de paix… Histoire familiale et histoire nationale s’imbriquent habilement dans ce roman à l’intrigue très scénarisée, qui n’est pas sans rappeler – l’auteur le déclare lui-même – certaines séries où les guerres de succession font rage. Ce premier volet très réussi se termine d’ailleurs sur un cliffhanger stupéfiant, qui laisse présager une suite tout aussi percutante. On l’attend de pied ferme.

FRED ROBERT

Le cimetière de la mer, d’Aslak Nore 
Le bruit du monde - 25 € 
ARTICLES PROCHES
- Publicité -spot_img

Les plus lus