lundi 24 juin 2024
No menu items!
spot_img
AccueilNos critiquesUne sororité affirmée

Une sororité affirmée

Wilma Lévy et 24 femmes livrent leurs expériences et leurs désirs dans un spectacle émouvant et fort sur la place des femmes dans notre société

Il y a deux ans, Wilma Lévy proposait un atelier créatif à des femmes dans le cadre des activités du Centre social du Grand Saint Antoine dans le 15e arrondissement de Marseille. D’abord se rencontrer, échanger, danser. Puis l’écriture est venue avec le tissage de propositions spontanées et de réécritures, mélangeant expériences et cultures. Parmi elles, une gamine d’une dizaine d’années et une ado de 15 ans en seconde au lycée Thiers.

Le spectacle commence par une marche rythmée en musique sur un plateau nu. Gestes simples, répétitifs pour se mettre en chemin. La question de la place des femmes dans l’espace public est posée en même temps que les rapports de la grande Histoire avec l’histoire individuelle. Évocation de la grève des sardinières à Douarnenez en 1924 qui avait débouché sur une victoire et constitue une des premières réussites des revendications ouvrières et féministes. 

Se réapproprier son corps

Est ensuite évoqué le procès de Djamila Boupacha, militante FLN, accusée d’un attentat en 1959, violée par des parachutistes français, défendue par Gisèle Halimi. Puis celui de Bobigny en 1972 où la célèbre avocate a défendu Marie-Claire, violée et avortée à 16 ans. Procès qui a abouti à la légalisation de l’avortement par la loi Veil en 1975.

Dans un bel ensemble vibrant d’émotion fusent les prises de parole, les chants, les danses. Des pancartes sont brandies avec les slogans des manifestations et dénoncent le programme du patriarcat qui a muselé et dominé les femmes. Le public a applaudi, debout, très ému par l’engagement de toutes ces femmes lumineuses.

CHRIS BOURGUE

Nos héroïnes, de Wilma Lévy (Cie Les passages) a été donné les 21 et 22 octobre à La Criée, théâtre national de Marseille
ARTICLES PROCHES
- Publicité -spot_img

Les plus lus