mercredi 24 avril 2024
No menu items!
spot_img
AccueilLittératureÀ l’ombre d’un cerisier

À l’ombre d’un cerisier

Le quatrième roman d’Aurélie Tramier, Bien-Aimée, s’attache à retracer l’histoire du Camp des Milles, un épisode de la Seconde Guerre mondiale méconnu

Le roman confronte deux époques, les débuts de la Seconde Guerre mondiale puis les années 1950, et celle, contemporaine, de 2022-2023. En trait d’union, un lieu, terrible, le Camp des Milles. La Première Guerre mondiale scelle les tragédies à venir : Élisa, infirmière de guerre née en Alsace, soigne un blessé allemand, Andreas. Les deux êtres se rapprochent et se marieront. L’un des frères d’Andreas, l’hautboïste Hans, fascine la jeune femme, un amour interdit dévore les jeunes gens. Une seule « entorse » au devoir et une enfant va naître. Alors que le nazisme s’installe en Allemagne, Hans, puis le couple Andreas / Élisa partent en France, terre d’accueil. Veuve bien trop tôt, Élisa se retrouve à Aix-en-Provence. L’Alsace reprise, elle est française. Cela ne suffira pas. Hans sera interné au Camp des Milles, car allemand, donc considéré comme « sujet ennemi », alors qu’il a fui le nazisme. 

Renouer les fils 

Le travail d’Aurélie Tramier, fortement documenté, s’appuie sur les archives du Camp des Milles, des livres comme celui de Lion Feuchtwanger qui fut interné aux Milles, Le Diable en France. On vit les abandons volontaires des enfants, confiés à l’OSE afin de les sauver lorsque les parents étaient envoyés dans les camps d’extermination, les chantages, les exactions, les mauvaises conditions de vie, les suicides des désespérés, mais aussi on découvre la force d’êtres qui persévèrent à jouer de la musique, créer, agir pour sauver les autres, mettant leur vie en jeu… En 2022, Esther, après avoir reconnu la montre que lui a léguée son père sur une photo au Camp des Milles, renoue les fils de son histoire familiale. Le regard contemporain se pose sur l’histoire, lui donne relief et sens. Mieux qu’un simple roman historique, Bien-Aimée ouvre la porte aux interprétations, soulève les questions de notre attitude par rapport à l’histoire et notre contemporanéité. Le style précis, aisé et fluide de l’autrice, qui sait rendre à chacun sa voix, sa manière de conduire le récit, de ménager une tension, tout concourt à rendre le texte captivant. On ne le pose qu’à la dernière ligne, émus profondément.

MARYVONNE COLOMBANI

Bien-Aimée, de Aurélie Tramier
La Belle Etoile - 20,90 € 
ARTICLES PROCHES

Les plus lus