samedi 25 mai 2024
No menu items!
spot_img
AccueilNos critiquesLes Trois Mousquetaires à l’assaut du présent 

Les Trois Mousquetaires à l’assaut du présent 

Invité par La Criée, le collectif 49 701 présentait la deuxième saison de sa série sur l’œuvre de Dumas. Du théâtre qui crève l’écran

Si certains jugent la qualité d’un spectacle au nombre de fois où ils regardent leur montre, en assistant aux Trois Mousquetaires du Collectif 49 701, on aimerait que le temps se prolonge, tant on se réjouit du spectacle sous nos yeux. Et jouer du temps, le déstructurer, l’amalgamer, c’est justement la grande force de cette pièce, où l’œuvre de Dumas est confrontée à notre époque, dans des allers-retours aussi judicieux qu’hilarants.

Après la Citadelle en octobre dernier et avant La cité des arts de la rue en avril, c’est à La Friche la Belle de Mai que La Criée donnait rendez-vous pour cette deuxième saison de la série Les Trois Mousquetaires – qui sera servie en six opus. La pluie en invité surprise, c’est dans les méandres des grands couloirs de cet espace singulier qu’est jouée cette pièce baladeuse, prévue initialement en extérieur.  

Heurts actuels 

Poncho pour les frileux, tabouret pliable Décathlon pour le séant, le public est invité à s’installer en enfilade pour assister à la première scène. Arrivent les principaux personnages du récit : Le roi Louis XIII, Athos, Porthos, Aramis, D’Artagnan… Puis très vite, l’échange savoureux est interrompu par les gardes du Cardinal, qui débarquent en voiture à vive allure, sirène de police, pétards et fumigènes, et grimés en CRS. Une première effraction du présent qui ne sera pas la dernière. 

Pendant toute la déambulation, on rira beaucoup : le ressort comique « passé / présent » fonctionne toujours, et il serait regrettable de ne pas en profiter. On appréciera particulièrement le roi, joué par un Grégoire Lagrange maniant la perfidie du pouvoir et la légèreté nobiliaire avec brio. Ou Loup Balthazar, campant tour à tour la reine, garde du cardinal ou journaliste – de Cnews – avec la même aisance. La force du Collectif 49 701 est surtout de réussir à ne presque rien enlever à l’intensité dramatique du récit original, sans pour autant se limiter dans l’exercice créatif et humoristique, ou en jouant des codes télévisuels. Si l’on était devant Netflix, nul doute que l’on aurait lancé immédiatement la suite, mais il faudra attendre le week-end du 19 avril pour assister à la saison 3 à Marseille. On regarde déjà la montre. 

NICOLAS SANTUCCI

Les Trois mousquetaires a été donné du 8 au 10 mars à La Friche la Belle de Mai, Marseille.
Une programmation de La Criée, centre dramatique national de Marseille
ARTICLES PROCHES
- Publicité -spot_img

Les plus lus