dimanche 19 mai 2024
No menu items!
spot_img
AccueilMusiquesÀ Vence, de la musique malgré tout

À Vence, de la musique malgré tout

Même réduite, l’édition 2023 des Nuits du Sud présente une affiche efficace… et gratuite

Les festivals ressentent les effets de la crise économique. Celui des Nuits du Sud qui œuvre depuis quelques vingt-six ans, se heurte au budget limité de la commune de Vence, sévèrement touchée par l’inflation. Aussi, l’édition 2023, certes maintenue (la question de son arrêt pur et simple a été posée) présente une formule réduite et entièrement gratuite en guise de compensation pour les festivaliers dont le pouvoir d’achat est en baisse. La place du Grand Jardin sera investie les 28 et 29 juillet pour huit concerts (quatre par soirée) dont la programmation met en avant une palette variée dessinée par une phalange d’artistes confirmés.

Une programmation métissée

On écoutera la chanteuse, instrumentiste et compositrice Mariaa Siga qui a remporté le One Riddim Contest du label Baco Records. L’auteur-interprète niçois Mas Kit fusionnera diverses influences musicales, trap, afro, pop-pock, rap, Brain Damage déclinera les accents de son dub français, tandis que Manudigital, « le plus international des beatmakers français sur la scène reggae mondiale » offrira son show électro-dub accompagné du MC Caporal Negus qui « s’éparpille comme un puzzle ». Le lendemain sera tout aussi festif grâce au Summer feeling de Jude Todd, auteur-compositeur d’indie pop anglaise que l’on a pu découvrir en première partie de Charlie Winston, Louane ou Benjamin Biolay (ses titres Regular Guy et West Coast ont été choisis comme « chanson de la semaine » à la BBC).

Suivront les sonorités éclectiques du jeune auteur-compositeur niçois Adrï qui développe une musique singulière entre hip-hop et pop au cœur de l’émotion. Le groupe Alligatorz (qui a joué plusieurs fois en Amérique du Sud, Argentine, Brésil Colombie, Pérou) métissera les musiques latines principalement brésiliennes (samba, bossa, baile funk) et un hip-hop vocal US mâtiné d’électro. Enfin Pfel & Greem (membres de C2C, mais aussi de Beat Torrent pour l’un et Hocus Pocus pour l’autre) font s’entrechoquer l’électro, le hip-hop et la bass music. Les machines deviennent vivantes lorsqu’ils en jouent. Le Grand Jardin de Vence va danser !

MARYVONNE COLOMBANI

Nuits du Sud
28 et 29 juillet
Place du Grand jardin, Vence
04 93 58 40 17
nuitsdusud.com
ARTICLES PROCHES
- Publicité -spot_img

Les plus lus