lundi 22 juillet 2024
No menu items!
spot_img
AccueilSociétéPolitique culturelleAu Lenche, une maison s’ouvre

Au Lenche, une maison s’ouvre

Le théâtre du Panier devient un lieu d’accueil pour les artistes en résidence. Un endroit pour vivre, créer et réfléchir

C’est en fait un grand appartement avec cinq chambres, deux salles de bains, une grande cuisine. Le tout refait à neuf, installé avec le goût exquis de la décoratrice Claudine Bertomeu, qui a chiné des meubles vintages. Lumineux et donnant sur la place de Lenche, il se trouve dans l’immeuble qui jouxte le théâtre du même nom. Il ne reste plus qu’à ouvrir le passage entre les deux, ce qui va se faire très vite. Cet endroit délicieux a été inauguré lundi 20 mars avec les représentants des responsables de la culture : Jean-Marc Coppola, adjoint à la culture de Marseille, Nicole Joulia et Michel Bissière, respectivement au Département et à la Région. Chacun s’est félicité de la création de cet « outil culturel rare et indispensable ». Au moment où beaucoup de structures se voient contraintes de restreindre leurs propositions, l’ouverture de ce lieu d’accueil, de création et de partage donne un élan bienvenu dans ce quartier populaire.

Un grand appartement accueille les artistes en résidence
© C.B.

Maurice Vinçon, créateur du théâtre de Lenche, rappelle, non sans émotion, l’historique du lieu. Il y a une cinquantaine d’années, il créait le Mini-théâtre dans les locaux de l’ancien cinéma, Le Rexy, propriété du diocèse, installé sur l’emplacement de l’agora de la cité grecque. Très vite s’y associe une troupe d’amateurs. Le lieu développe un rôle fédérateur dans le quartier. Ainsi, à la fin des années 1980, la mairie rachète le bail et engage des travaux. En 1985, Pierrette Monticelli et Haïm Menahem quittent le Lenche et s’installent à La Minoterie. Toujours soudées, les deux équipes fusionneront en 2017.

Créer des passerelles

La nouvelle directrice artistique Nathalie Huerta exprime sa joie et sa fierté d’être désormais à la tête de ce lieu et compte bien en préserver l’esprit en gardant le cap sur les écritures contemporaines. Après avoir travaillé au sein de plusieurs compagnies internationales, elle a été attirée par le côté cosmopolite de Marseille. Elle se réjouit de pouvoir accueillir des artistes d’horizons divers, de les accompagner dans leurs recherches et leurs créations.

Des projets à suivre, donc.

CHRIS BOURGUE

ARTICLES PROCHES
- Publicité -spot_img

Les plus lus