jeudi 1 décembre 2022
No menu items!
spot_img
AccueilArts visuelsCharles-Éric Siméoni, un homme de passion

Charles-Éric Siméoni, un homme de passion

Trois donations successives font l’objet d’une exposition sensible au musée Ziem à Martigues

Peinture, sculpture, dessin, céramique, livre d’artistes et photographie passionnent Charles-Éric Siméoni au point qu’il acquiert sa première œuvre à 17 ans ! Depuis, il n’a cessé d’arpenter les musées et les galeries à Marseille où il est né (Athanor, Pailhas aujourd’hui disparues), à Lyon où il a suivi les cours à la faculté de médecine et à l’Institut d’histoire de l’art, et enfin à Paris où il s’est installé. Où il a ressenti son premier choc artistique en découvrant l’exposition de Sam Francis à la galerie Jean Fournier : c’était en 1971. Dès lors, en autodidacte revendiqué, il s’est constitué une vaste collection comme autant de « coups de cœur et de passion » où l’on croise en bonne place Jean-Jacques Ceccarelli, Jean-Jacques Surian, Gérard Traquandi, Louis Pons, Christian Courrèges, Judith Bartolani ou encore Giuseppe Caccavale.Des artistes avec lesquels il a entretenu des relations d’amitié comme en témoigne sa correspondance avec Ceccarelli et Caccavale révélées aujourd’hui au public. Sans compter ce petit polaroïd de Christian Boltansky, spécialement dédicacé à « Charles-Éric ».

Jean-Jacques Ceccarelli Carte de vœux, 1988 Encres couleur sur papier à dessin 15 x 10 cm © Succession Ceccarelli__ DEC – Ville de Martigues

Éclectique et internationale
Si les artistes du territoire marseillais sont bien représentés, la curiosité du psychiatre-collectionneur dépasse largement les frontières hexagonales et s’attache à tous les médiums. Ou presque, puisque la photographie n’est arrivée que plus tard, en 2001, avec l’acquisition de Fountain in the Moutain de l’Anglais Joey Kötting, une photo qui fait appel à des techniques picturales. Le lien avec la peinture était tout trouvé ! De fait, au musée Ziem, la photographie a les honneurs d’une salle exclusive qui met en lumière sa prédilection pour la photo plasticienne ou documentaire : le Malien Malick Sidibé, le Colombien Julián Alberto Lineros Castro, le Cubain René de Jesús Peña Gonzalez ou encore la Marseillaise Isabelle Waternaux dont il présente un superbe coffret de 12 tirages exceptionnellement encadrés ensemble par Lucienne Del’Furia, conservatrice en chef du patrimoine et directrice du musée. Parmi toutes « les œuvres qui [lui] tiennent à cœur », 133 ont été offertes à la Ville à l’occasion de trois donations en 1996, 2000 et 2021. Toutes sont aujourd’hui exposées « pour les artistes et pour les habitants » selon le vœu du collectionneur. 

MARIE GODFRIN-GUIDICELLI

Les donations Charles-Eric Siméoni 1996-2021
Jusqu’au 29 janvier 2023
Musée Ziem, Martigues
ville-martigues.fr
ARTICLES PROCHES
- Advertisment -spot_img

Les plus lus