dimanche 16 juin 2024
No menu items!
spot_img
AccueilCinémaLa Ciotat fête les premiers films

La Ciotat fête les premiers films

Pour la 41e édition, le Festival du premier film de La Ciotat Berceau du cinéma invite à la découverte du 5 au 9 juin

Faire découvrir des cinéastes, des acteurs, des actrices, c’est ce que propose le Festival du premier film de La Ciotat Berceau du cinéma qui tient sa 41e édition du 5 au 9 juin prochain au Cinéma Eden Théâtre. Des films français, belges et suisses, longs et courts accompagnés par les cinéastes et leurs équipes… C’est la comédie de Max Mauroux, Presque Légal, qui sera présentée en ouverture le 5 et Les Reines du drame d’Alexis Langlois qui clôturera le festival le 9 juin avec le palmarès. Le Jury présidé par Françoise Fabian aura à choisir parmi neuf longs métrages et autant de courts en compétition. Des univers variés, des écritures singulières, des personnages qui nous étonnent, auxquels on s’attache…

Niki (de Saint Phalle) est un bio pic réalisé par Céline SalletteCharlotte Le Bon incarne cette peintre, graveuse, sculptrice et réalisatrice devenue icône du féminisme. Dans Pauline grandeur nature de Nadège de Benoit-Luthy, nous suivons Pauline, maman solo, paysagiste, se battant pour se faire une place dans un monde d’hommes. Inspiré par sa propre expérience, dans Six pieds sur terre, Karim Bensalah nous fait vivre le voyage initiatique de Sofiane, fils d’un ancien diplomate algérien, qui a vécu souvent à l’étranger et préfère faire la fête qu’étudier pour réussir ses examens. Rohid, lui, un jeune réfugié afghan à Paris doit trouver du travail pour envoyer de l’argent à sa mère rackettée et menacée de mort par les talibans dans Nouveau Monde de Vincent Cappello. Quant à Hamid, obsédé par la traque de son ancien bourreau, il fait partie d’un groupe de citoyens syriens qui ont tout quitté pour traquer les criminels de guerre dans Les Fantômes de Jonathan Millet.

À voir et écouter 

Philémon, est un adolescent pas comme les autres : pour survivre, il a besoin de sang humain. Ses parents font tout pour paraître ordinaires jusqu’au jour où… En attendant la nuit, un film de vampire, « qui  parle de marginalité et de conformisme, de sacrifices familiaux, de désir animal» précise sa réalisatrice Céline Rouzet. Colocs de Choc d’Élodie Lélu met en avant la cohabitation entre Manon, une adolescente introvertie, et Yvonne, sa grand-mère, ex-militante féministe. Paternel de Ronan Tronchot questionne l’Église catholique d’aujourd’hui alors  qu’un prêtre d’une petite ville, voit son quotidien bouleversé par l’arrivée d’une ex et de leur fils de 11 ans, dont il ignorait l’existence. Les Pas perdus de Thibaut Wohlfahrt et Roda Fawaz nous plonge, le temps d’une journée, au cœur d’un Palais de justice quelque part en Belgique, à travers une collections de portraits. 

Parmi les 9 courts en compétition, ne ratez pas La Grande Ourse d’Anthony Bajon ou Petite Reine de Julien Guetta.Le jury « Les Courts d’ici » décernera le prix du meilleur court-métrage parmi les 5 tournés et/ou soutenus dans la Région Sud. Et pour la première fois, à La Ciotat est mis en place un marathon cinématographique, 48h Chrono. Un défi ! Créer un film de 3 à 5 min en 48h.

Pour cette 41e édition, le festival, engagé dans une démarche éco responsable, propose une table ronde « Fiction / Eco-production Biodiversité » et un atelier « Fiction et Biodiversité ». Il y aura de l’ambiance aussi : tous les soirs de 18h à 19h30, des concerts où l’on pourra écouter de la musique de groupes locaux éclectiques, boire en verre et échanger avec les invités. Tout un programme !

ANNIE GAVA

Festival du premier film de La Ciotat Berceau du cinéma
5 au 9 juin
Cinéma Eden Théâtre, La Ciotat 
ARTICLES PROCHES
- Publicité -spot_img

Les plus lus