lundi 27 mai 2024
No menu items!
spot_img

Lignes de fuite 

La 5e Biac s'est clôturée sous un beau soleil le long d’une Canebière en fête avec Au bout, la mer

Le public était à nouveau au rendez-vous du désormais rituel Au bout, la mer, proposé par la Mairie des 1er et 7e arrondissement de Marseille. Sous un soleil dominical bienvenue, 18 000 personnes ont déambulé le long d’une Canebière transfigurée dans sa partie piétonne. Au milieu des stands habituels – marché de producteurs, jeux pour enfants, village associatif, université populaire… -, les formes circassiennes courtes tiennent le haut du pavé. Comme d’habitude, il s’agit de jouer avec les lignes de fuite, d’intégrer l’horizon dans les acrobaties sens dessus dessous, d’inviter à la contemplation les yeux dans les cieux. Dans l’écrin verdoyant du Jardin des vestiges du Port antique, les deux acrobates de la compagnie Si seulement offrent 45 minutes de pure grâce aux spectateurs subjugués de tous âges, suspendus à la délicatesse des deux artistes s’effleurant, grimpant au mât pour offrir d’entêtants points de vue au milieu des ruines, tentant le jonglage à l’aveugle… Un duo misant sur la force de la confiance et du lâcher prise, deux essentiels des binômes de main à main. 

À quelques encablures de là, plus tard dans l’après-midi, les cinq artistes de la compagnie Lézards Bleus réussissent la prouesse de tenir en haleine la fourmilière bouillonnante investissant la Canebière. Têtes levées et souffle coupé, les spectateurs vibrent à l’unisson en suivant les pérégrinations de ces jeunes hommes rompus à l’art du parkour, escaladant les façades, sautant de toit en toit, toisant la foule du haut des divers édifices. Une performance de toute beauté orchestrée par Antoine Le Ménestrel, ancien grimpeur passé maître dans l’art de la danse sur façades depuis trente ans. De l’exigence à ciel ouvert, une belle manière de clôturer un mois trépidant consacré au cirque sous toutes ses formes à échelle de la région Paca, tout en sensibilisant les spectateurs des futures éditions. 

JULIE BORDENAVE 

Au bout, la mer se tenait le dimanche 12 février sur la Canebière, en clôture de la Biennale Internationale des Arts du Cirque
ARTICLES PROCHES
- Publicité -spot_img

Les plus lus