mercredi 30 novembre 2022
No menu items!
spot_img
AccueilCinémaLumières sur la ville  

Lumières sur la ville  

Du 10 au 23 octobre, Image de ville organise une série de rencontres et de projections autour des liens qui unissent l’espace urbain et le cinéma

Le festival Image de ville a vingt ans. Contre vents et marées budgétaires et sanitaires, ce festival de cinéma, tourné vers l’architecture et l’homo urbanus, a tenu bon. Au fil des éditions, il nous a offert, des rencontres marquantes avec des Pritzker d’architecture, des musiciens, des géographes et surtout de talentueux réalisateurs.
Du 10 au 23 octobre, à Aix-en-Provence, Marseille et Port-de-Bouc, Image de ville décline sa programmation autour de quatre thématiques : « l’esprit de la ville », « génies des lieux », « terrestre » et « hospitalité(s) ». Ouverture classique et monumentale au conservatoire Darius Milhaud avec la reprise de Metropolis de Fritz Lang, un ciné-concert proposé par l’Orchestre de Chambre d’Hôte. Hommage à Éric Rohmer dont « l’héritage » est interrogé par Élise Girard à Aix et Emmanuel Mouret à Marseille, puis le rapport à la ville, analysé par Françoise Etchegaray autrice de Conte des mille et un Rohmer

Des dialogues
Dans le souci de promouvoir le travail des cinéastes, on découvre trois films en chantier, et comme toujours les jeunes bénéficient d’une programmation spécifique. Remue-méninges assuré grâce aux débats, master-class, tables rondes… Et deux dialogues entre cinéma et architecture. D’abord entre le réalisateur allemand Daniel kötter et l’architecte togolais Sénamé koffi Agbodjinou. Puis, accompagné par Michel Frodon, l’échange entre le cinéaste portugais Pedro Costa et l’architecte Christophe Hutin.

Dans le foisonnement des événements, notons la conférence de Pascale Lapalud sur les violences faites aux femmes dans l’espace public. La réflexion sur la salle de cinéma dont les confinements nous ont rappelé l’importance avec un débat à l’amphithéâtre de la Manufacture et à la bibliothèque Méjanes. L’exposition sur les cinémas désaffectés de Stephan Zaubitzer, l’hommage à Jean-Louis Comolli. Également une projection de Bonne Maman et Le Corbusier pour les soixante-dix ans de « la maison du fada » et, aux Variétés, une rencontre-projection proposée par Raphaël Nieuwjaer, consacrée à la ville dans les séries mythiques The Wire et We Own This City de David Simon. Tant de rendez-vous qui pourraient bien faire affirmer au festival Image de ville : J’ai 20 ans et, n’en déplaise à Nizan, c’est un très bel âge !  

ÉLISE PADOVANI

Image de ville
Du 10 au 23 octobre
Divers lieux, Bouches-du-Rhône
imagedeville.org
ARTICLES PROCHES
- Advertisment -spot_img

Les plus lus