mardi 20 février 2024
No menu items!
spot_img
AccueilSociétéIdées et rencontresManouchian, l’honneur de la France 

Manouchian, l’honneur de la France 

À l’heure où les étrangers sont méprisés par une loi immigration qui les stigmatise, les conférences-débats autour de la figure résistante de Manouchian sont plus que bienvenues

Le 7 février, les associations Promemo et Coudes à Coudes s’associent pour organiser une après-midi autour de la thématique : « Les étrangers dans la résistance ; et la figure de Missak Manouchian ». Un événement qui s’inscrit dans le cadre de la panthéonisation prochaine du poète arménien et de sa compagne, tous deux résistants, le 21 février. Le coordinateur local de Coudes à Coudes en charge d’animer ces rencontres, Michel Potoudis, n’a d’ailleurs pas manqué de souligner le caractère paradoxal de l’actualité politique. « On honore un étranger qui est mort pour la France et dans le même temps on restreint les droits des sans-papiers ! », s’offusque-t-il. 

Transmettre à la jeunesse 

Selon Michel Potoudis, l’intervention de l’historien Jean-Marie Guillon constitue « le noyau intellectuel de la demi-journée ». L’enseignant à Aix-Marseille Université parlera du rôle des étrangers dans la Résistance à partir de 15h45. Plus tôt, à 14 h, l’archiviste au musée de la Résistance nationale Xavier Aumage projettera des archives du groupe Manouchian. Ces horaires ne conviennent pas à tous les publics, mais il s’agit d’un choix délibéré de la programmation qui a décidé de se tourner vers les jeunes. « Il y aura une centaine d’élèves qui viennent du lycée Victor Hugo, Simone Veil et Marie Curie », indique Michel Potoudis. Une démarche salutaire dans le contexte actuel de montée de l’extrême droite. 

RENAUD GUISSANI 

Les étrangers dans la résistance
7 février
Bibliothèque de l’Alcazar, Marseille
ARTICLES PROCHES
- Publicité -spot_img

Les plus lus