dimanche 21 avril 2024
No menu items!
spot_img
AccueilMusiquesMarseille aux couleurs de l’Afrique

Marseille aux couleurs de l’Afrique

Danse, musique, contes… Avec La Nuit des Griots, les cultures africaines s’emparent des scènes marseillaises du 9 au 14 mai

L’association Live Culture célèbre la huitième édition du festival La Nuit des Griots qui se veut une vitrine de l’expression des cultures d’Afrique et du monde. La pratique artistique au cœur du dispositif « bâtit des ponts » entre les peuples. Ainsi un stage de danse africaine sera animé par la danseuse Byshara, spécialisée dans le riche répertoire des danses de l’Afrique de l’Ouest. Afin de poser un cadre à ce rendez-vous qui mêle danses et musiques, un ciné-concert gratuit est proposé en ouverture du festival : le film documentaire Qui es-tu octobre ? de Julie Jaroszewski évoque les mois d’octobre 1987 et 2014. Le premier vit l’assassinat du président du Burkina Faso, Thomas Sankara, que l’on considère souvent comme un Che Guevara africain mais surtout « le président des pauvres ». Le deuxième connut la destitution de son successeur, Blaise Compaoré. Un débat sur l’histoire du « pays des hommes intègres » suivra avec la réalisatrice. 

Bien sûr, il y aura des concerts, depuis la chorale comorienne Chœur Boras, ensemble de femmes, créé en 2012 à Marseille, afin de préserver les chansons du quotidien (« bora » désigne les berceuses) à Pamela Badjogo et son afro-pop, « highlife façon bantoue » et afrobeat, accompagnée du multi-instrumentiste Pat Thomas et de Kwame Yeboah, qui affirme un féminisme lumineux. Auquel répond celui, pêchu, du duo Def Maa Maa Def (Mamy Victory et Defa) dont le « féminisme à l’africaine n’est pas des femmes qui parlent aux femmes mais des femmes qui parlent au monde ». La musique traditionnelle sera abordée par Bassekou Kouyate, l’un des grands maîtres du n’goni (luth traditionnel de l’Afrique de l’Ouest), entouré de deux percussionnistes et de la chanteuse Amy Sacko, tandis que Vesko va offrir un résumé des musiques qui l’ont influencé par des compositions afro-électro live. Une pièce de théâtre se glisse dans le programme, Élégie d’exil par le slameur Mbaé Tahamida Soly et le one woman show de Roukiata Ouegdraogo. Les soirées trouveront leur conclusion dans des DJ set. Marseille va danser !

MARYVONNE COLOMBANI

La Nuit des Griots
Du 9 au 14 mai
Divers lieux, Marseille
06 03 92 73 96
nuitdesgriots.fr
ARTICLES PROCHES

Les plus lus