samedi 25 mai 2024
No menu items!
spot_img
AccueilMusiquesMusiques à Bagatelle : la jeunesse à l’honneur 

Musiques à Bagatelle : la jeunesse à l’honneur 

Du 22 au 25 juin, la mairie des 6e et 8e arrondissements propose de découvrir les musicien·ne·s d’aujourd’hui et de demain

A tous·tes les mélomanes qui n’en auraient pas eu assez le soir de la Fête de la Musique, Musiques à Bagatelle a pensé à vous. Le festival met cette année l’accent sur la jeunesse, avec la participation active du Conservatoire Pierre Barbizet de Marseille. Trois jours, le jeudi (22), le samedi (24) et le dimanche (25), qui font la part belle aux étudiants.
Et puisque jeunesse rime avec liberté, Musique à Bagatelle s’ouvre avec une jam session de la classe de jazz. Les musiciens·nes vont jouer de leurs instruments en improvisant et en laissant faire la dynamique musicale collective. La jam laisse parler les jeunes, et leur laisse raconter ensemble leur musique au public. 

Les jeunes étudiant·es du conservatoire seront aussi mis à l’honneur par la représentation du groupe lauréat de la classe de jazz à partir de 20h30, mais aussi lors du récital des classes de piano du Conservatoire, en ouverture de la programmation du samedi 24 juin. Enfin, le dimanche 25 juin, les étudiant·es de l’École Nationale de Danse de Marseille (ENDM) ouvrent la soirée dès 20h15, entre répertoire classique – Coppélia d’Arthur Saint-Léon, adapté par les professeurs de l’ENDM – et pièces contemporaines : BREAK d’Arnaud Baldaquin et Déserts d’Amour de Dominique Bagouet, remonté par Michel Kelemenis

Jeunes et pros 

C’est d’ailleurs le travail de Michel Kelemenis qui finit de mettre la jeunesse en avant dans la programmation de cette édition de Musiques à Bagatelle. Le festival se conclut cette année sur la représentation de Magnifiques, un hommage aux danseuses et aux danseurs, mais surtout un hymne à la vie, à la liberté et la jeunesse. « Un (de mes jeunes) printemps, écoutant Bach, les fenêtres s’ouvrent sur l’extérieur invitant l’air encore frais et le chant des oiseaux à entrer ; plus que le sentiment d’un beau jour, celui d’une belle vie à son début… » explique le chorégraphe.
Michel Kelemenis considère la jeunesse comme une « force qui filtre le monde vers un autre lendemain », et c’est cette force qu’il est question de célébrer au travers de la redécouverte du Magnificat de Jean-Sébastien Bach. La musique fait le lien avec la jeunesse dans Magnifiques, grâce à l’intervention du compositeur de musique électronique Angelos Liaros Copola, fidèle collaborateur de Kelemenis, qui vient apporter de nouvelles sonorités à l’œuvre baroque de Bach. 

Et aussi 

La soirée jazz du jeudi 22 juin se conclut en beauté, avec un concert de la chanteuse Celia Kameni, accompagnée par des musiciens·nes comme Raphael Imbert (saxophoniste et directeur du Conservatoire Pierre Barbizet), Romain Morello (trombone), Vincent Lafont (trombone), Fabien Ottones (claviers, basse) et Julie Saury (batterie). 

Enfin, la soirée Fusion du vendredi 23 juin avec une programmation 100% féminine : le duo de jumelles marseillaises Isaya et leur musique protéiforme qui navigue entre les sonorités percutantes, les rythmes smooth et les ambiances vocales ; et les barcelonaises de KeTeKalles, aux chansons nerveuses et envoûtantes oscillant entre rumba, hip-hop et reggaeton depuis la sortie de Enciendo le 9 juin dernier. Un programme riche pour écouter ou danser (et pourquoi pas les deux) dans le parc de Bagatelle ! 

MATHIEU FRECHE

Musiques à Bagatelle
Du 22 au 25 juin
Parc de Bagatelle, Marseille
mairie-marseille6-8.fr
ARTICLES PROCHES
- Publicité -spot_img

Les plus lus