dimanche 16 juin 2024
No menu items!
spot_img
AccueilScènesParole donnée

Parole donnée

Du 22 mai au 1er juin, le festival Oh ! ma parole revient à Marseille pour sa 4e édition

Année après année, le festival Oh ! ma parole prend de l’ampleur. Centré sur la parole vivante – conte et poésie en tête -, entièrement gratuit, ce rendez-vous proposé par la mairie des 6/8 attire un public curieux de propositions apaisées. Du baume au cœur dans ce monde de brutes ! Une « petite fantaisie théâtrale et végétale » lancera les festivités 2024, le 22 mai, dans le cadre du dispositif Aller Vers, programmation hors-les-murs du Théâtre du Gymnase. La structure a passé commande à un auteur, Serge Kribus, d’une œuvre destinée à la jeunesse. Le spectacle Vers le vert et au-delà se jouera à 15 h dans le Jardin de l’église Sainte-Anne (8e arr.), avant la fanfare-apéro-concert de lancement qui se tiendra place Baverel. Le 23 mai, les enfants à partir de 5 ans apprécieront, tout autant que leurs parents, les Danses dédiées de Mathilde Monfreux, Anne-Gaëlle Thiriot et Claude Boillet (Cie Les corps parlants) : un art du geste offert pour prendre soi « d’une peine, d’un rhume, du réchauffement climatique, de problèmes gouvernementaux… »

Joies de l’oralité pour tous
Si une grande place est faite au public familial, les adultes ne sont pas en reste. Le 23 mai ils pourront par exemple goûter les Recettes immorales de Brigitte Cirla et Sébastien Béranger, de la poésie voluptueuse en musique. Ou bien, le 25, écouter les étudiantes d’Aix-Marseille Université en filière Éloquence, lire des Lettres d’amour à la place. Ou encore suivre, le 1er juin au parc Borély, le Commando Poetik, dans une déambulation collective jusqu’à Sainte-Anne, emmenée par Marien Guillé, François Cadiergue et les élèves de l’Eracm.

Si c’est le conte dans ses codes traditionnels qui vous attire, ne manquez pas Jean Guillon, le 29  mai : sous sa moustache de mousquetaire, les histoires prennent vie avec brio. Mais Oh ! ma parole se caractérise par une grande inventivité des formats. Si les concepts d’abri poétique, confessionnal corps-poème, poésie en tube ou kiosque à nouvelles vous intriguent, rendez-vous les après-midis du festival place Baverel. Si votre cœur vibre aux mots venus d’ailleurs, direction le Centre social Mer & Colline le 28 mai, pour une scène ouverte « autrophone », avec les invitées de l’Atelier des artistes en exil, Maïco Naing et Black Pepa, dans des formes courtes tirant vers la performance ou le slam.  Bref, il y en a pour tous les goûts, à des horaires permettant à chacun de trouver son plaisir. Foncez !

GAËLLE CLOAREC

Oh ! ma parole
22 mai au 1er juin
Divers lieux, Marseille
Article précédent
Article suivant
ARTICLES PROCHES
- Publicité -spot_img

Les plus lus