lundi 24 juin 2024
No menu items!
spot_img
AccueilScènesSÈTE et MONTPELLIER : La Biennale en fête

SÈTE et MONTPELLIER : La Biennale en fête

Semaine de clôture de la Biennale des Arts de la Scène en Méditerranée : de nombreux spectacles et rencontres sont attendus

Une dernière rencontre, sept rendez-vous spectacles et deux fêtes de clôture sont à l’affiche du 18 au 25 novembre de la Biennale des Arts de la Scène en Méditerranée, manifestation initiée par le Théâtre des 13 vents CDN Montpellier, et portée par un ensemble de partenaires culturels à Montpellier et alentours.

C’est d’ailleurs l’un de ces partenaires culturels, le Théâtre Molière de Sète, qui accueillera, le 25, la Fête de Clôture de la Biennale. Le collectif montpelliérain Maison Lieu invite de 16 h à minuit les musiciens Grégory Dargent, Wassim Halal, Anil Eraslan et les chorégraphes Paola Stella Minni et Konstantinos Rizos pour une sieste acoustique, des lectures, une installation sonore, un concert de piano et de musique et photos. Pour finir par une grande fête « psychédélique orientale », proposée par tous les musiciens et artistes : Quart de ton & Mur du son. Ça promet !

À l’affiche

Mais d’ici là il reste de très belles choses à aller voir et écouter. Notamment, le 18 à partir de 16 h, une autre fête, sous le titre Qui Vive ! pour la clôture de la semaine de Rencontres au Théâtre des 13 vents. Au programme : séminaire d’Olivier Neveux, rencontre avec la réalisatrice Simone Bitton et projection de son film Conversation Nord-Sud : Daney / Sanbar, la performance The Waterproofed artist du marocain Younès Atbane, et un DJ set du Libanais Ziad Moukarzel

Quant aux spectacles proprement dits, la semaine commencera le 20 à l’école de cirque Zepetra, à Castelnau-le-Lez, avec À chaque pas que je fais je laisse une empreinte dans le paysage de Nadine O’Garra, amalgame de chapitres performatifs discontinus, dont le thème est le béton ! Le lendemain Runa de la Lali Ayguadé Company, au Chai du Terral à Saint-Jean-de-Védas, une femme et un homme qui évoluent dans les ruines de leurs paysages intimes. La Truelle de Fabrice Melquiot, avec Olivier Nadin, texte vibrant autour de l’histoire de la mafia est présenté le 22 à la Bulle Bleue à Montpellier, et le 23 au Théâtre Jacques Cœur à Lattes. Le 22, le Théâtre Jean Vilar accueille la reprise du solo de Christian Rizzo écrit pour le danseur Kerem Gelebek Sakinan göze çöp batar (C’est l’œil que tu protèges qui sera perforé). 

Les 22 et 23 sera également présenté, au Théâtre des 13 vents, Ordalie de Chrystèle Khodr, actrice, autrice et metteuse en scène basée à Beyrouth, qui sonde avec humour et colère le rapport d’hommes de sa génération à l’héritage historique du Liban. Au Domaine d’O, le 24, Pixelated revolution, conférence-spectacle de Rabih Mroué, qui interroge « de façon non-académique » la circulation d’images filmées en Syrie. Tandis qu’au Théâtre Molière, on pourra assister, le 24 également, au concert des Las Migas, quatre musiciennes qui brisent les codes du flamenco traditionnel pour y ajouter des sonorités jazz, classiques, bossa et tziganes.

MARC VOIRY

Biennale des Arts de la Scène en Méditerranée
Jusqu’au 25 novembre
Divers lieux, Montpellier, Sète
13vents.fr
Article précédent
Article suivant
ARTICLES PROCHES
- Publicité -spot_img

Les plus lus