jeudi 18 avril 2024
No menu items!
AccueilScènesThéâtre du Maquis : 40 ans de résistance   

Théâtre du Maquis : 40 ans de résistance   

Fondé en 1982 par le metteur en scène Pierre Béziers et la comédienne Florence Hautier, le Théâtre du Maquis, au nom si polysémique et fort, arpente les plus grandes et les plus petites scènes de France et de Navarre depuis des années, multipliant de fructueuses rencontres avec les publics. Entretien avec Pierre Béziers

Zébuline. Quarante ans de théâtre, ça se fête en effet ! Comment tout a été décidé ? 

Pierre Béziers. Cette célébration a été décidée assez tard, même si l’idée a été forgée durant les années de pandémie. On le fait avec nos moyens qui ne sont guère importants malgré les aides fidèles de la ville d’Aix-en-Provence et du département. Bien sûr ce sera un peu au-dessus de nos moyens, comme d’habitude [rires]. Sur les quarante spectacles que l’on a construits, certains ont vieilli, tout ne mérite pas d’être gardé, mais j’ai envie de reprendre Baga d’après le roman de Robert Pinget. C’est un texte que j’ai peu joué et que j’aime beaucoup. Elle est sans doute dans l’air du temps, tout comme Et l’acier s’envole aussi qui va ouvrir cette fête théâtrale, en écho involontaire et terrible à la guerre en Ukraine. Nous sommes très heureux de reprendre ce spectacle à l’Ouvre-Boîte. Ensuite, on va monter une sorte de cabaret avec les chansons de scène que nous avons composées au fil des années pour raconter l’histoire du Maquis en quatre soirées, chacune reprenant dix ans de la troupe. Le tout est regroupé sous le titre générique Seule la légende est vraie. Le mensonge est assumé, l’important n’est pas ici la vérité exacte, mais l’histoire que nous créons. Nous réinventons notre histoire… personne ne devrait être coincé dans ses origines.

Quelle évolution en quarante ans ?

On a vieilli [rires]. Mais les principes restent toujours les mêmes. Il s’agit de faire un théâtre d’acteurs. Les comédiens sont libres de leurs mouvements. On discute beaucoup et la mise en scène découle toujours d’une écriture de plateau. Nous ne nous ancrons pas dans un théâtre de l’intime ou de l’introspection, mais plutôt dans un théâtre de la relation avec les personnages et le public. On a évolué de plus en plus dans ce sillon, en s’appuyant de plus en plus sur le public et de moins en moins derrière le quatrième mur. Aujourd’hui, pour ces quarante ans, on se replonge dans les dossiers, les vidéos, les images. C’est très émouvant et nous souhaitons partager cette émotion avec le public.

ENTRETIEN RÉALISÉ PAR MARYVONNE COLOMBANI

Et l’acier s’envole aussi
Du 24 au 26 mars
Seule la légende est vraie
Du 10 au 13 mai
L’Ouvre-Boîte, Aix-en-Provence
04 42 38 94 38 
theatredumaquis.com
ARTICLES PROCHES

Les plus lus