mercredi 29 mai 2024
No menu items!
spot_img
AccueilMusiquesWhat the folk : Faveurs de printemps a 20 ans 

What the folk : Faveurs de printemps a 20 ans 

Toujours porté par Tandem 83, le festival de musique folk fête son anniversaire à Hyères du 11 au 13 avril

Trois jours d’une programmation intense s’annoncent à Hyères pour cette 20e édition du festival Faveurs de printemps. Du 11 au 13 avril, Tandem, la scène de musiques actuelles du Var, invite une dizaine d’artistes dans la ville aux palmiers, auxquels s’ajoutent une lecture musicale et une projection de Love & Mercy, un film de Bill Pohlad qui retrace l’histoire de Brian Wilson des Beach Boys et son combat contre la maladie mentale (13 avril, Médiathèque). À l’occasion de cette édition anniversaire, la médiathèque accueille également une exposition rétrospective, inaugurée le 5 avril par un concert du Varois Fabian Aubry,et qui est ouverte au public jusqu’au 27 avril. 

Les habitués de Faveurs de Printemps pourront retrouver certaines têtes d’affiches des éditions précédentes, telles Martin Mey qui ouvre le bal à le 11 avril à l’Anglicane, accompagné du Minimum Ensemble avec lequel il a réalisé le projet Paysages Composés. Mais aussi Joe Bel (12 avril, Théâtre Denis) qui vient présenter son nouvel opus doux et polyglotte, Family Tree, écrit à l’occasion de sa deuxième maternité, ou encore El Botcho (13 avril, Théâtre Denis) qui clôture le festival. Le groupe toulonnais d’indie-pop est de retour avec de nouveaux membres et un nouvel album intégralement en français, Les alizés, plusieurs années après leur séparation. Des clins d’œil voulus par Charlie Maurin, responsable de la programmation, afin de mettre à l’honneur l’histoire du festival.

Kepa à la fête

Ces fidèles du festival partagent l’affiche avec d’autres artistes montants ou déjà en place, dont Lescop (13 avril, Théâtre Denis) qui lui aussi revient après plusieurs années d’absence, ou encore le duo franco-australien Max Farrington & Le SuperHomard (12 avril, Théâtre Denis) et leur pop engagée et mêlée de musique classique. Le public hyérois pourra également rencontrer le folk pur et profond de l’ancienne bassiste des Goat Girl, la Britannique Naïma Bock (13 avril, l’Anglicane) et celui, plein de douceur, de la jeune chanteuse Augusta (12 avril, Théâtre Denis).

Une programmation très largement française, en raison du désistement de l’Étatsunienne Johanna Warren et du Canadien Matt Holubowski. Mais Charlie Maurin, précise cependant qu’il n’a certainement pas choisi les musiciens français qui les remplacent « par dépit », au contraire. Les artistes en question ? Kepa (12 avril, l’Anglicane) avec une guitare à mi-chemin entre Ennio Morricone et Hermanos Gutiérrez, et Elliott Armel (12 avril, Théâtre Denis) qui propose une folk aérienne et intime inspirée des paysages de Bretagne, qui sauront sans doute séduire leur audience avec leurs univers si singulier. 

CHLOÉ MACAIRE 

Faveurs de printemps 
Du 11 au 13 avril 
Divers lieux, Hyères

Exposition-rétrospective 
Du 6 au 27 avril 
Médiathèque d’Hyères
ARTICLES PROCHES
- Publicité -spot_img

Les plus lus