jeudi 13 juin 2024
No menu items!
spot_img
AccueilNos critiquesOn y étaitDes poignards pour rire

Des poignards pour rire

Sous le titre insolent « Ceci n’est pas une saucisse », Alexis Chevalier et Grégoire Roqueplo créent un vertige humoristique et apaisent notre mal-être.

Comment décider ce qui est ou non essentiel pour l’humanité ? Pendant deux années, sous l’afflux de mensonges, de peurs distillées par certains médias, on a biaisé les réponses pour laisser « sur le côté de la route » toute l’activité culturelle. Même un acteur de cinéma fort connu a déclaré : « On peut bien vivre un an sans aller au cinéma ». No comment sur ceux qui aiment cracher dans leur potage rémunérateur. Alexis Chevalier, doté d’un optimisme à tout crin, fait confiance à l’imagination de l’acteur, à nos rêves les plus extravagants et interprète avec son co-auteur Grégoire Roqueplo, un duo presque circassien autour d’une affirmation déroutante : Ceci n’est pas une saucisse.

Malice et intelligence

Ils retrouvent l’immortelle complicité du clown blanc et de l’Auguste, attachés à déglinguer les rouages d’une société qui aimerait tant avoir la mainmise sur nos cerveaux. Thibault Truffert met en scène Guigue et Po (leurs noms de scène) avec une délirante habileté, règle au millimètre les gags, les saillies verbales qui font mouche au détour d’une réplique, d’un geste, d’une mimique. Comme chez Ionesco on se dit que tout cela est absurde mais tellement proche d’une actualité si anxiogène. L’air de rien, d’une chiquenaude aiguisée, ils frappent tous azimuts et déclenchent des fous-rires incontrôlables, de ces fous rires qui vous requinquent pour toute la journée, car on a ri de leur intelligence, de leur malice si peu conforme à la bien-pensance. Ébloui par leur talent protéiforme, leur générosité maligne, on se dit qu’avec des lascars de cette trempe, le monde pourrait mieux tourner. Il faut faire confiance aux rêves, surtout quand on démolit des théâtres pour en faire des parkings, des lieux de promenade, des supermarchés et pourquoi pas une chambre froide pour charcutiers vénaux. Si ce n’est pas une saucisse, ce n’est pas non plus une blague.

Jean-Louis Châles

« Ceci n’est pas une saucisse » est donné jusqu’au 29 juillet au Pixel Avignon.

ARTICLES PROCHES
- Publicité -spot_img

Les plus lus