vendredi 1 mars 2024
No menu items!
spot_img
AccueilMusiquesForte « dansité » à l’Espace Julien

Forte « dansité » à l’Espace Julien

Beaucoup de monde s’est pressé au concert de Johan Papaconstantino, qui a offert au public une prestation solide et enthousiasmante

On était prévenu, l’Espace Julien serait comble. Il faut dire que Johann Papaconstantino s’est bien fait désirer. Depuis son concert « intimiste » au Zef en mars dernier, puis une immense tournée européenne, le chanteur au succès désormais bien établi était très attendu ce 22 novembre chez lui à Marseille. D’ailleurs à 18 heures, certains faisaient déjà la queue pour être aux premières loges. Et ils n’avaient pas tort, car il fallait jouer des coudes – et écraser quelques pieds – pour s’approcher du phénomène pop à la sauce grecque pendant son concert – désolé aux pieds qui se reconnaitront. 

Plat signature

Johan Papaconstantino apparaît alors dans un décor sobre et minéral. Accompagné de deux excellents aux percussions et aux machines, il égrène au fil du concert les morceaux de son album Premier degrès, et certains de Contre-Jour, son premier EP qui lui a permis de se faire connaître. L’enchaînement des titres prouve que l’artiste a indéniablement trouver une recette qui fonctionne : l’alliance des beat électro-pop avec le son du bouzouki, et les percussions aux rythmiques orientalisantes, provoquent dans le public des mouvements qui ne laissent peu de doutes sur son efficacité. Passent par là Tata, Bricolo, Comme un lundi… autant de morceaux qui seront chantés en chœur par le public. Et à Johann Papaconstantino de terminer dans l’effervescence générale par son tube J’sais pas et sa reprise de Christophe Les mots bleus

C’est un concert solide et parfaitement rodé que le chanteur a donné ce soir-là à l’Espace Julien. Mais les plus sévères ou rabat-joie auraient attendu que ses morceaux soient plus sublimés que dans cette version live peut-être trop sage. On pourrait aussi lui reprocher l’effet miroir dont souffrent quelques morceaux… mais blâmerait-on un cuisinier de servir sa meilleure recette à tous les services ? Car la force de Johan Papaconstantino c’est avant tout d’avoir trouvé un son qui le distingue de tout autre. Qui plus est avec une sincérité qui se ressent a chaque mesure. Une performance rare dans la musique actuelle (à succès), et qui mérite à elle seule tous les compliments. 

NICOLAS SANTUCCI

Concert donné le 22 novembre à l’Espace Julien, Marseille.
ARTICLES PROCHES
- Publicité -spot_img

Les plus lus