samedi 20 juillet 2024
No menu items!
spot_img
AccueilMusiquesImpulsion remet Aubagne à flow 

Impulsion remet Aubagne à flow 

Du 15 au 23 avril, la compagnie En Phase met à l’honneur l’effervescence et la diversité de la culture hip-hop

Défendre et partager les valeurs originelles de la culture hip-hop. Celles de cohésion sociale, d’égalité et du mieux vivre ensemble. Voilà le mantra que défend Impulsion depuis déjà sept éditions. Du 15 au 23 avril, le festival porté par la compagnie En Phase est de retour dans plusieurs lieux du centre-ville aubagnais : théâtre Comoedia, l’Espace des Libertés, le cinéma Le Pagnol, ou en encore l’Espace Art & Jeunesse. Une grosse semaine où stages, spectacles, projections, mettront en lumière l’incroyable diversité et la transdisciplinarité de cette culture urbaine, née il y a quarante ans. 

En ouverture le 15 avril, le festival accueille la compagnie Yeah Yellow. Sous la houlette des chorégraphes Kami et Bee D, elle propose depuis 2012 une palette bigarrée des danses hip-hop : bboying, le popping, le freestyle et le tutting. Le lendemain, la danse est encore à l’honneur. Cette fois à destination des plus petits, avec un atelier Baby hip-hop, lui-même suivi de la masterclass attendue de BgirlKami, athlète qui défendra les couleurs françaises lors des prochains Jeux olympiques dans la discipline du breaking – une première !

Benjamin Epps à l’affiche
Le reste de la semaine est ponctué de stages, qui couvrent toutes les disciplines de la culture hip-hop. Du rap avec K-méléon, du beatbox avec Micflow, du graff avec Gamo et de la danse avec Miguel Nosibor – chorégraphe à la tête de la compagnie hôte du rendez-vous. Des stages qui donneront lieu à une restitution le jeudi 20 avril à 20 heures. Il ne faut pas louper également la soirée du 17 avril où huit rappeurs·euses sélectionné·e·s sur les réseaux sociaux viennent présenter leurs derniers morceaux. 

Le dernier week-end est sans nul doute le principal temps fort du rendez-vous. D’abord avec le concert de Benjamin Epps. Né à Libreville, la capitale du Gabon, il y a vingt-six ans, sa voix haut perchée et son style old-school new-yorkais font de lui l’un des rappeurs francophones les plus en vus du moment. Avant lui, l’Espace des Libertés accueille deux jeunes artistes reconnus de la scène marseillaise. D’abord avec Amalia, qui s’est fait connaître pas ses freestyles sur Instagram, au point d’être invitée dans la sacro-sainte émission Planète Rap de Skyrock. Puis Dirlo, dont l’art de la punchline et sa vision très personnelle du rap a souvent agité les soirées marseillaises, depuis les open-mic jusqu’à la scène de Marsatac, en passant par l’émission Nouvelle École. La suite du week-end va voir passer la compagnie Accropap du chorégraphe Kader Attou et son spectacle Prélude. Avant de clôturer les festivités avec un grand battle de break’n down le dimanche à 15 heures, où les meilleurs danseurs·euses hip-hop de la région viennent affronter les représentants des autres villes françaises. De quoi chahuter la tranquillité dominicale aubagnaise.

NICOLAS SANTUCCI

Impulsion
Du 15 au 23 avril
Divers lieux, Aubagne
ARTICLES PROCHES
- Publicité -spot_img

Les plus lus