dimanche 19 mai 2024
No menu items!
spot_img
AccueilArts visuelsLe Mac fête son retour 

Le Mac fête son retour 

Le musée d’art contemporain de Marseille a réouvert ses portes depuis le 7 avril, avec l’ambition de devenir un espace de premier plan

Après quatre ans de rénovation et une importante campagne de rénovation, l’institution marseillaise rouvre enfin au public le 7 avril. On y découvrira de nombreux changements : entre autres, un nouveau hall d’accueil, surélevé, un parcours de visite repensé et augmenté, un jardin paysagé orné de sculptures, et des salles d’expositions plus vastes et lumineuses, ainsi qu’un toit-terrasse avec vue panoramique sur toute la ville. Mené avec le soutien financier du département, le projet, pensé par les architectes associés du Bureau Architecture Méditerranée Maxime Repaux et Frédéric Roustan, visait à transformer le musée en « lieu de vie », accessible à tous les publics, ouvert sur son parc et la nature environnante.

Annette Messager, Le couteau-baiser, 1984, [mac] C.85.20 © Adagp, Paris 2023, photo Chipault-Soligny, Ville de Marseille

Une collection ambitieuse
Un parcours permanent y siégera désormais : baptisé « Parade », il permettra de découvrir des œuvres des Marseillais César et Richard Baquié, mais aussi d’Yves Klein, Niki de Saint-Phalle, Jean-Michel Basquiat, Annette Messager, Daniel Buren ou encore Robert Rauschenberg… de quoi se souvenir que cette collection compte parmi les plus fournies de France, notamment pour les illustres représentants du Nouveau Réalisme.

Enrichie de dépôts et de prêts du Centre Georges Pompidou ou encore du Frac Paca, cette collection rassemblant 130 œuvres sur un espace de 3000 m2 entend faire du Mac le lieu de premier plan qu’il ambitionnait d’être dès son inauguration, en 1994, et asseoir sa place au sein de la scène contemporaine française et européenne. De quoi redorer le blason des musées marseillais, ternis jusqu’alors par des politiques timides et court-termistes. Forts de 19 sites patrimoniaux, dont sept monuments historiques majeurs, et de douze musées labellisés « musée de France », et rassemblant 120 000 œuvres, mais encore pointés du doigt récemment par la chambre régionale des comptes, ces musées visent avant tout à clarifier leurs projets et à augmenter leur fréquentation.

Ouverture(s)
Mais c’est avant tout à la création contemporaine que le Mac entend ouvrir ses portes. Et qui de mieux, pour ouvrir le bal, que l’artiste italienne Paola Pivi, connue, entre autres, pour son exploration du vivant et des sujets environnementaux. Son exposition au titre éloquent, It’s not my job / it’s your job s’annonce tout aussi engagée que les 25,000 Covid Jokes (It’s not a joke) installées dans la Chapelle du Centre de la Vieille Charité en 2021. Le parcours collectif Free Land Scape ouvrira également un espace inédit au sein du Mac, qui fera la part belle à la participation du public.

SUZANNE CANESSA

[mac], musée d’art contemporain de Marseille
Réouverture depuis le 7 avril
It’s not my job / it’s your job, de Paola Pivi
Jusqu’au 6 août
musees.marseille.fr
Suzanne Canessa
Suzanne Canessa
Docteure en littérature comparée, passionnée de langues, Suzanne a consacré sa thèse de doctorat à Jean-Sébastien Bach. Elle enseigne le français, la littérature et l’histoire de l’Opéra à l’Institute for American Universities et à Sciences Po Aix. Collaboratrice régulière du journal Zébuline, elle publie dans les rubriques Musiques, Livres, Cinéma, Spectacle vivant et Arts Visuels.
ARTICLES PROCHES
- Publicité -spot_img

Les plus lus