lundi 15 juillet 2024
No menu items!
spot_img
AccueilMusiquesJouez jeunesse !

Jouez jeunesse !

Ce dimanche soir au Grand Théâtre de Provence, l’Orchestre des Jeunes de la Méditerranée a offert toute la diversité de son talent sous la houlette de Duncan Ward.

C’était un moment attendu du Festival d’Aix-en-Provence. Le concert de l’Orchestre des Jeunes de la Méditerranée (OJM), cette formation qui réunit de jeunes musiciens talentueux de la région Paca et du bassin méditerranéen, offrait un programme qui permettait d’appréhender la richesse de la palette de cet ensemble. Le froissement d’un bâton de pluie ouvrait la partition de Betsy Jolas, A Little Summer Suite, en six brefs mouvements enchaînés tels une série de tableautins ciselés. Les étapes du voyage proposé par Escales de Jacques Ibert donnaient les couleurs de ce concert, passant de Rome à Tunis et Valencia. Les écheveaux des motifs servis par un orchestre aux pupitres parfaitement équilibrés, tissèrent une fresque somptueuse, pailletée de nuances avant la plongée harmonique de la Création de l’OJM – Medinea, par cinq musiciens compositeurs (sous le regard bienveillant de Fabrizio Cassol, directeur musical de la session) dont les voix et les instruments livraient des airs soutenus ostinato par l’orchestre en une approche musicale sans partition. Instants uniques et bouleversants que prolongea la superbe prestation de la violoncelliste soliste Camille Thomas qui offrit un bis en hommage à l’Ukraine et pour la paix, dans le Concerto pour violoncelle n° 1 en la mineur de Saint-Saëns après les Variations on an Egyptian Folktune de Gamal Abdel-Rahim, une fantastique rêverie filmique digne d’un péplum en technicolor. La Valse de Maurice Ravel acheva de subjuguer un public debout.

Maryvonne Colombani

Concert donné le 23 juillet au Grand Théâtre de Provence dans le cadre du Festival d’Aix-en-Provence.

ARTICLES PROCHES
- Publicité -spot_img

Les plus lus