mardi 20 février 2024
No menu items!
spot_img
AccueilNos critiquesLa Fiv, comme si vous y étiez

La Fiv, comme si vous y étiez

Couronnée par le Molière du meilleur spectacle seul en scène 2022, La métamorphose des cigognes de Marc Arnaud était donné au Théâtre des Bernardines du 23 au 27 janvier

Difficile de faire plus sobre comme décor : du noir partout et un gobelet blanc, posé sur un tabouret. À la fois point de départ, ligne d’arrivée, et perspective d’avenir. Car dans La métamorphose des cigognes il s’agit pour Marc Arnaud de partager avec le public les hésitations de Marc Arnaud à l’une des étapes cruciales – recueillir le sperme – du projet de Fiv (fécondation in vitro) auquel lui et sa compagne Isabelle se sont finalement résolus. Il décrit l’espace : 7 m2, lavabo, toilette, poubelle, écran avec films pornos intégrés, au cas où… Le gobelet attend le sperme, le docteur attend le gobelet. Il peut prendre le temps qu’il lui faut, et c’est tant mieux, car il n’a pas fini de tourner autour du pot !

L’affaire d’une féconde ?
Il pense à sa compagne Isa, sous anesthésie générale pour la ponction ovarienne, il est traversé d’angoisses, de doutes, de questions existentielles, de souvenirs. Notamment quand, plus jeune, il était un « troll des forêts » obsédé, sautant sur tout ce qui bougeait, récoltant un Chlamydia, vilaine bactérie qui a abîmé ses spermatozoïdes. Le minimalisme du décor laisse toute la place au texte sensible, précis, poétique et souvent hilarant de ce vague à l’âme existentiel, et au jeu de comédien habité de Marc Arnaud, qui, modifiant un détail de sa chevelure, prenant une intonation différente, une mimique, partage avec le public ses post-coïts vaguement honteux, les conseils de son cousin Jean-Philippe, de son psy québécois, ou les avis de spécialistes anxiogènes. Se retrouvant globalement paumé dans un réel délirant qu’il n’attendait pas, mais qu’il va bien falloir qu’il affronte. Comme celui du gobelet. Le docteur, qui commence à sérieusement s’impatienter, lui a bien fait répéter les étapes du protocole : se laver les mains, nettoyer avec la lingette le bout de son sexe, uriner, nettoyer de nouveau le bout de son sexe avec la deuxième lingette, puis le gobelet… Mission accomplie !

MARC VOIRY

La métamorphose des cigognes de Marc Arnaud a été présentée au Théâtre des Bernardines du 23 au 27 janvier
ARTICLES PROCHES
- Publicité -spot_img

Les plus lus