dimanche 25 septembre 2022
No menu items!
spot_img
AccueilArts visuelsLa parade du design

La parade du design

Entre Hyères et Toulon, le festival Design Parade aborde toutes les problématiques des arts décoratifs dans la création contemporaine

Formidable vitrine pour les jeunes créateurs de design et d’architecture intérieure, le festival Design Parade Hyères (2006) et Toulon (2016) a depuis longtemps acquis ses lettres de noblesse. Le week-end d’ouverture, le public était nombreux à arpenter les jardins et les pièces de la Villa Noailles conçue par Robert Mallet-Stevens en 1928. Là où, précisément, dix designers finalistes au concours bénéficient d’une forte visibilité et d’une scénographie qui fait la part belle à l’inventivité formelle et aux recherches sur les usages, le recyclage, la fabrication vertueuse, l’ergonomie. Notre coup de cœur va aux objets créés par Claire Pondard & Léa Pereyre, Anima II, inspirés du monde marin animal, dont l’oscillation varie selon les mouvements du public, l’air, le vent… Intéressées par la matérialisation de notre environnement numérique, les deux artistes suisses transforment la matière plastique découpée au laser en forme organique vivante. Et fantastique.

Objets modernes

Hors concours, on retiendra de cette profusion d’œuvres et de mises en scène la fresque monumentale d’Adrian Geller qui recouvre le grand escalier de la piscine d’une peinture florale aux tons sombres, fruit d’une résidence de création et d’une commande de la Villa Noailles. En écho toujours au lieu, plus précisément à la collection constituée par Charles et Marie-Laure de Noailles, l’ensemble Objets modernesse déploie dans les chambres et les salons selon une scénographie imaginée par la curatrice marseillaise Emmanuelle Luciani du Southway Studio. Les pièces d’art décoratif sont mises en miroir avec une photo d’Olivier Amsellem (table gigogne de 1925-26 de Marcel Breuer), un crayon pastel gras sur papier de Cécile Guettier (fauteuil dit Chaise Wassily de 1925 de Marcel Breuer) ou encore une photographie de Gérard Amaudric, reconstituant en version naturiste la pose de Luis Buñuel jouant à la roue allemande devant la piscine en 1930 !  

MARIE GODFRIN-GUIDICELLI

Design Parade Hyères
Jusqu’au 4 septembre à la Villa Noailles
Design Parade Toulon
Jusqu’au 30 octobre à l'Hôtel des Arts
villanoailles.com
ARTICLES PROCHES
- Advertisment -spot_img

Les plus lus