dimanche 27 novembre 2022
No menu items!
spot_img
AccueilMusiquesLe jazz revient à la ville

Le jazz revient à la ville

Une multitude de concerts, des conférences, des lectures musicales, un ciné-concert… La nouvelle édition de Jazz sur la ville s’annonce colossale

La seizième édition de Jazz sur la Ville poursuit avec une nouvelle ampleur le travail du collectif d’organisateurs qui compose cette foisonnante manifestation (une cinquantaine de spectacles à la clé !), événement fédérateur unique en France. Une trentaine de lieux culturels de la région et associations ont concocté une programmation éclectique de haute volée, conviant les plus grands artistes, régionaux, nationaux et internationaux. 

Pas de frontières
Le jazz voyage, c’est bien connu, et ses formes se glissent dans les univers les plus variés. Tissant inlassablement de nouveaux fils, en une musique qui met à l’honneur spontanéité et vitalité, déclinant ses improvisations, ses complicités, ce qui fit dire à Duke Ellington « le jazz c’est toute la musique ». Swing, blues, fusion vont rencontrer les musiques du monde, la création contemporaine, l’expérimental. Sont explorés les limites, les genres, les rythmes ; le bal musette jouxte les pulsations électroniques. Les salles offrent des cadres intimistes ou de larges espaces. Bref, chacun peut y trouver son miel. 

La région en force
La programmation 2022 s’est attachée à inviter nombre d’artistes issus de la région. Comme Andréa Caparros, dont le chant se nourrit des influences brésiliennes maternelles et jazziques paternelles, accompagnée d’Émile Mélenchon. Également sur scène, le pianiste Pascal Versini et son Afropean Project, ou le Trio Sudameris (Robert Rossignol, Farid Boukhalfa, Jean-Christophe Gautier) qui sort cette année son sixième album Satirvana. Notons aussi le Ferry Boat Quartet composé de deux Marseillais (dont l’exceptionnel pianiste Simon Bolzinger) et deux Copenhaguois. 

Le Trio Django Pavane avec Guillaume Latil (violoncelle), Gwen Cahue (guitare) et Arthur Henn (contrebasse), le Rosemary Quartet qui a débuté son parcours musical sur le cours Mirabeau d’Aix-en-Provence. Les Ponts avec la subtile pianiste Amandine Habib et Maxime Atger (saxophone), le Sébastien Germain Trio (Sébastien Germain fut premier prix du conservatoire de Marseille), le bassiste et compositeur Thomas Laffont et son Quartet Edgar avec David Guttierez (guitare), Cédrick Bec (batterie) et Raphaël Illes (saxophone). Le pianiste varois Enzo Carniel et le Charley Rose Trio, lauréat de Jazz Migrations #7, Grand petit animal (fondé par Baltazar Montanaro, violon et Adrien Chennebault, percussions) qui convie Elsa Lambey (flûte traversière et voix) pour Exils, création revendicative sur la migration, ou encore le duo Zoppa de Sylvie Paz (chant, composition) et Kalliroi Raouzeou (chant, composition, piano) pour leur premier album Topographia

Mais aussi…
Bien sûr, ce n’est pas tout ! Des légendes du jazz vont entrer en scène. Laura Perrudin première musicienne au monde à jouer de la harpe chromatique électrique (l’instrument a été créé pour elle), le clarinettiste Louis Sclavis – que l’on a entendu dernièrement aux Écritures Croisées d’Aix-en-Provence accompagner la lecture de Langages de Vérités de Salman Rushdie par le comédien Pierre Baux – et qui revient ici avec Keyvan Chemirani aux percussions. Bruno Ducret et Annabelle Luis au violoncelle, l’incontournable guitariste Poppa Chubby, la chanteuse Annick Tangorra et le pianiste antillais Alain Jean-Marie… Ajoutez à cela des master classes (dont une avec Pascal Charrier), des projections, des lectures musicales, des retransmissions…. Quel bel automne !

MARYVONNE COLOMBANI

Jazz sur la Ville s'est déroulé du 3 novembre au 4 décembre
Marseille et divers lieux de la région
jazzsurlaville.org
ARTICLES PROCHES
- Advertisment -spot_img

Les plus lus