vendredi 19 juillet 2024
No menu items!
spot_img
AccueilSociétéIdées et rencontresRENCONTRES D'AVERROÈS : En quête de transe, en danse ? 

RENCONTRES D’AVERROÈS : En quête de transe, en danse ? 

Ce 19 novembre, Noureddine Khourchid et les derviches tourneurs de Damas sont sur la scène du Silo à Marseille. L'opportunité de découvrir une danse mondialement reconnue, et son histoire

Les Rencontres d’Averroès ont préparé une célébration grandiose pour célébrer leur 30e anniversaire, clôturant ainsi ce week-end culturel en apothéose. Car en invitant les derviches tourneurs avec Noureddine Khourchid, célèbre voix de la mosquée des Omeyyades de Damas, c’est tout un pan de la culture soufie qui prend place sur la scène du Silo ce 19 novembre à Marseille. 

Ce spectacle trouve ses racines dans la tradition soufie Mevlevi (ou Mawlawiyya) en Turquie. Dans cette religion, les croyants se réunissent pendant le Sama, une cérémonie où la musique et la danse ont une place centrale. Ici, les chants religieux sont dédiés à l’amour du prophète et destinées à offrir à ceux qui les écoutent une aspiration spirituelle. Cette tradition a perduré tout au long des siècles par la transmission de père en fils, et ses chants résonnent encore aujourd’hui en harmonie avec la danse tourbillonnante des derviches tourneurs. Une coutume qui reste, toutefois, réservée aux hommes. 

Une expérience visuelle unique

De Paris à New York, la danse enivrante des derviches tourneurs rayonne désormais à l’international, devenant même une attraction touristique prisée dans certaines régions. Un succès qui s’explique d’abord par cette danse tournoyante, offrant une expérience visuelle unique pour les spectateurs. Et leurs costumes identifiables, parés de blanc et composés de robes et de chapeaux coniques.

Parmi les rares groupes à perpétuer cette tradition millénaire, les derviches tourneurs de Damas demeurent l’un des seuls à maintenir vivace cet héritage ancestral. Le 19 novembre prochain, les danseurs, Yazan Al-Jamal, Ahmad Altair et Hatem Al-Jamal, enchanteront le public avec leur performance. Les chants harmonieux des cinq munshid retentiront dans l’enceinte du Silo. Au son des mélodies hypnotisantes du oud de Mohamed Kodmani, et du daff des musiciens Mohamed Kahil et Hamdi Malas, les spectateurs seront transportés sur l’autre rive de la Méditerranée le temps d’une soirée. 

LIZA COSSARD

Noureddine Khourchid et les derviches tourneurs de Damas
19 novembre
Silo, Marseille
ARTICLES PROCHES
- Publicité -spot_img

Les plus lus