jeudi 13 juin 2024
No menu items!
spot_img
AccueilScènesSens dessus dessous

Sens dessus dessous

Six chorégraphes, autant de styles : Antipodes, le nouveau défi de Josette Baiz au Grand Théâtre de Provence

Josette Baïz ne cesse de se lancer des défis, auxquels elle associe d’autres chorégraphes, et dans lesquels elle embarque les danseurs de sa compagnie, Grenade. Ceux-ci, pour Antipodes, sa dernière création, ont dû s’éloigner des bases de leur formation essentiellement contemporaine. Ils  interpréteront des extraits de The Roots, signée Kader Attou, auprès de qui ils ont expérimenté les gestes hip-hop, break et popping. Petite dernière, œuvre de Nicolas Chaigneau et Claire Laureau, les emmène vers la danse théâtre, pratique hybride dont les deux artistes sont coutumiers. Par ailleurs, Josette Baïz a également fait appel à son confrère espagnol Iván Pérez, lequel présente un extrait de Young Men, portant sur la Première guerre mondiale, et le destin militaire de jeunes gens « tentant de maintenir leur humanité dans un cycle sans fin de combat et de mort ». Enfin, deux membres de la troupe, Maxime Bordessoules et Rémy Rodriguez, sont aux manettes pour chorégraphier – SIAS, une pièce inspirée du personnage de Tirésias, passé d’un genre à l’autre dans la mythologie grecque. À noter : la représentation du 7 novembre, à 20 h, sera précédée d’une avant-scène débutant à 19 h : une rencontre avec Josette Baïz, animée par Marina Lhuillier, au bar d’entracte du GTP.

GAËLLE CLOAREC

Antipodes
6 et 7 novembre
Grand Théâtre de Provence, Aix-en-Provence
lestheatres.net
ARTICLES PROCHES
- Publicité -spot_img

Les plus lus