Courts à Rousset

Le temps d’une journée, le festival Courts-Bouillon expose toute la diversité et la créativité des cinéastes contemporains

0
193

Ca va bouillonner fort dans la salle Emilien Ventre de Rousset le 23 mars. Pour la 19e fois, l’équipe des Films du Delta nous propose sa journée consacrée aux films courts, et projette seizecourts métrages venus de septpays . On pourra aussi  découvrir la bouillonnante énergie créatrice des futurs talents de l’animation française avec 18films d’école.

Trois séances « Coup de cœur » 

Seize films très variés, créatifs, drôles, émouvants parmi lesquels A Short Trip qui débutera la journée. Le réalisateur albanais Erenik Beqiri a installé son deuxième film en France dans la cité phocéenne. Il nous raconte l’histoire d’un couple albanais qui a décidé de marier la femme à un français pendant cinq ans contre de l’argent, pour obtenir la nationalité française. Ils vont alors devoir choisir le bon mari. 

Sélectionné à la dernière Semaine de la Critique, Cuerdas d’Estibaliz Urresola Solaguren nous présente le dilemme éthique d’une chorale de femmes : accepter ou non le parrainage d’une des entreprises les plus polluantes de la vallée qui assurerait la survie du groupe.. L’attente d’Alice Douard nous fait partager un moment de la vie de Céline qui, à la maternité, attend arrivée de son premier enfant que Jeanne, sa compagne est en train de mettre au monde, superbement interprétées par Laetitia Dosch et Clotilde Hesme. Stéphanie Clément, ancienne étudiante à Supinfocom Arles (aujourd’hui MopA) traite le sujet délicat de l’inceste et de l’amnésie traumatique dans Pachyderme. Un film coup de poing, sélectionné au Festival d’Annecy et aux Oscars 2024. 

De l’animation

Peut-être, parmi les 18 films venus de huit grandes écoles d’animation françaises, verrez-vous un grand film de demain. On guettera le touchant Après papi des étudiants de l’école MoPA, ou le musical Dance with the Seashell de ceux des Gobelins. Dans Doudou challenge (Supinfocom Rubika) Olivia, une fillette de 10 ans accro à son téléphone et aux réseaux sociaux, est abandonnée par ses parents sur une aire d’autoroute… et dans Atomic Chiken, un poulailler au pied d’une centrale nucléaire voit son quotidien bouleversé par diverses mutations comiques (ENSI). Gabrielle Selnet (La Poudrière) nous raconte dans La Mort du petit cheval l’histoire de Gab, virée de chez sa mère sans même une paire de chaussures qui cherche un appartement dans le chaos des rues de Paris. Trois films réalisés à l’Esma, Vol 666, Coquille et  Eastern, Silhouette (Artfx) et Au 8ème jour (Pole 3D) complèteront cette sélection. Sans oublier le rituel « velouté Courts-Bouillon » offert.

ANNIE GAVA

Courts-Bouillon
23 mars
Salle Émilien Ventre, Rousset