mardi 7 février 2023
No menu items!
spot_img
AccueilScènes« J’essaie de rendre drôle ce qui ne l’est pas »

« J’essaie de rendre drôle ce qui ne l’est pas »

Rencontre avec l’humoriste Fanny Ruwet, très attendue à l’Espace Julien le 14 décembre

Zébuline. Après une tournée en Belgique et en France et avant des dates à Paris, votre spectacle Bon anniversaire Jean ! arrive à Marseille. Quel en a été le point de départ ?

Fanny Ruwet. Je parle d’une histoire qui m’est réellement arrivée. Lorsque j’avais douze ou treize ans, un garçon dénommé Jean m’a invitée à son anniversaire. Sauf qu’il s’était trompé de destinataire et espérait inviter une autre fille de la classe. Ce moment de malaise, de déception, constitue le fil rouge de mon spectacle. J’y évoque tous les moments où je me suis sentie à côté, où il a fallu sauver les apparences. J’aime essayer de rendre drôle ce qui ne l’est pas.

Avez-vous hâte de vous produire à Marseille ?

J’ai très hâte en effet car j’adore cette ville qui a une vibe très cool, très particulière … mais je suis assez frustrée de jouer le soir de France-Maroc, pour ne rien vous cacher ! Je pense que je vais demander à mon manager de se mettre sur le côté et de me dire si il y a des goals… Je suis assez férue de football mais surtout féminin : il n’y a pas de chichis, les joueuses ne discutent pas si il y a faute, elles sont plus enthousiastes.

Vous êtes présente à la fois sur scène et sur les ondes – avec une pastille hebdomadaire sur France Inter. Où vous sentez-vous le plus à l’aise ?

Je suis arrivée à la scène un peu par hasard. Je traînais au Comedy Club en tant que spectatrice. Et puis un jour j’ai fait un essai pour sortir de ma zone de confort. J’ai ressenti très vite une frustration : je ne voyais que ce que je pouvais améliorer ! Et cela continue de m’obséder aujourd’hui. Je note en permanence toutes les choses un peu drôles qui m’arrivent, j’essaie de développer un propos. Sur France Inter, c’est différent. J’essaie de ne plus trop parler de moi mais plutôt d’actualité. Les deux exercices se complètent bien.

Aimeriez-vous faire du théâtre ? Du cinéma ?

Je ne m’imagine pas vraiment en tant qu’actrice mais j’ai écrit et réalisé un court-métrage. J’ai adoré ça ! Et puis j’ai écrit un premier roman qui paraîtra en mars prochain. Ça me terrifie ! J’ai toujours placé la littérature au-dessus de tout. 

De quoi parle ce roman ?

J’y parle d’un garçon que j’avais rencontré sur MSN quand j’avais quinze ans et qui m’avait beaucoup aidée à traverser des périodes difficiles. On s’est perdus de vue et dix ans plus tard j’ai voulu le retrouver, je l’ai cherché pendant plusieurs mois … C’est de cette recherche-là que j’ai voulu parler. Et puis, comme souvent me concernant, il y est question de dépression, de deuil… Bref, de plein de choses très joyeuses !

ENTRETIEN RÉALISÉ SUZANNE CANESSA

Fanny Ruwet
14 décembre 
Espace Julien, Marseille
ARTICLES PROCHES
- Advertisment -spot_img

Les plus lus