dimanche 19 mai 2024
No menu items!
spot_img
AccueilNos critiquesLa parole libérée

La parole libérée

Parloir est un huis clos âpre et émouvant entre une mère incarcérée et sa fille en quête de vérité

La pièce écrite et mise en scène par Delphine Hecquet met en situation une mère face à sa fille venue la visiter en prison. Le motif de la condamnation d’Élisabeth se dessinera peu à peu mais là n’est pas le cœur de la pièce. Sa jeune metteuse en scène s’intéresse moins aux raisons et aux conditions de son enfermement qu’aux relations entre les deux femmes. À la libération de la parole intime, sa résonance entre les quatre murs gris et les mots qui jonglent avec les longs silences. La mère et la fille, jouées avec un tact et une sincérité bouleversante par Marie Brunet et Mathilde Viseux, vont mettre à nu leurs âmes meurtries et faire tomber un à un les masques. Les non-dits éclaboussent la vérité, les mensonges se fissurent, les incompréhensions s’estompent au fur et à mesure que leur amour se renforce.

Dans un espace paradoxalement ouvert au plateau (le contraire d’un parloir étouffant), c’est là un parti-pris scénographique intéressant, avec seulement une table, deux chaises et une estrade pivotante, la mise en scène explore les recoins de chacune. Tour à tour face-à-face, dos au public, debout ou assises, elles vont se frôler les mains avant de s’étreindre longuement… Aucun artifice superflu, ni jeu de lumières extravagant, ni bande sonore bavarde, seulement le talent de deux comédiennes et un texte puissant qui oscille entre documentaire et fiction pour créer sa propre narration. Cette tragédie contemporaine se fait l’écho de la situation de milliers de femmes battues en France, prisonnières déjà de la chape de plomb qui pèsent sur elles, de leur impossibilité à parler, même aux proches. Jusqu’à l’irréparable.

MARIE GODFRIN-GUIDICELLI

Parloir a été joué le 23 mai à Châteauvallon, scène nationale d’Ollioules dans le cadre du Théma « Justice es-tu là ? » et en prélude au festival Vis-à-Vis, temps fort de la création artistique en milieu carcéral (du 31mai au 2 juin, Ollioules et Toulon). 

ARTICLES PROCHES
- Publicité -spot_img

Les plus lus