mercredi 29 mai 2024
No menu items!
spot_img
AccueilNos critiquesLa Yegros : coup de jaune pour le Silvain

La Yegros : coup de jaune pour le Silvain

Ce 8 juin, la chanteuse argentine a rassemblé plusieurs milliers de Marseillais dans l’écrin centenaire de la corniche Kennedy

C’est une anarchie pittoresque qu’on aime à retrouver. Celle des voitures qui inventent des places pour se garer et des scooters qui débordent – un peu – sur la chaussée. À l’heure du chassé-croisé entre plagistes et spectateurs du concert, on imagine déjà que l’affiche sera un succès. La descente vers le Théâtre Silvain ne laisse plus de doute, ce sont plusieurs milliers de personnes qui déboulent pour s’ambiancer de la nu-cumbia de La Yegros, l’artiste argentine installée en France depuis quelques années.

L’invitation a été lancée par Le Molotov, qui prend place dans l’amphithéâtre le temps de deux soirées. Et ce n’est pas un hasard si le public est au rendez-vous, quand on sait que la salle du cours Julien a depuis longtemps fédéré la communauté cumbia autour d’elle.

C’est donc naturellement les fers de lance du genre à Marseille qui ouvrent la soirée, avec la Cumbia Chicharra. Une mise en bouche parfaite avant celle que tout le monde attend, qui débarque sur scène avec un astucieux gilet-chapeau jaune en fourrure.

Autour d’elle, l’ambiance est tropicale. Par sa musique certes, mais aussi par les nombreuses fleurs et autres plantes disséminées partout sur la scène, renforçant quelque peu l’impression de voyage musical auquel on assiste. La Yegros égrène ses morceaux avec l’énergie qu’on lui connaît, bien aidée par des musiciens sûrs de leurs instruments, à cheval entre tradition – bandonéon, bongos… – et modernité électrique – guitare, claviers… Le public, plutôt jeune, répond avec enthousiasme à son chant tout en scansion, et en émotion. La fureur tropicale laisse finalement place au silence, mais pendant quelques heures seulement. Le lendemain c’est une autre fureur qui est attendue, venue du Moyen Orient cette fois, avec le dakbe électronique d’Omar Souleyman. De quoi parfaitement lancer la saison estivale d’un théâtre centenaire, en forme comme jamais.

NICOLAS SANTUCCI

La Yegros a donné son concert le 8 juin au Théâtre Silvain, à Marseille.

Article précédent
Article suivant
ARTICLES PROCHES
- Publicité -spot_img

Les plus lus