vendredi 1 mars 2024
No menu items!
spot_img
AccueilMusiquesOCCITANIE : Youssoupha : un rappeur à l’opéra

OCCITANIE : Youssoupha : un rappeur à l’opéra

Quand le rap français teinté de world music de Youssoupha rencontre l’Orchestre national de Montpellier sur la scène de l’Opéra Comédie, cela donne un concert unique à la croisée de mondes musicaux

Faire venir un rappeur à l’opéra, c’est pas si fréquent. Valérie Chevalier, la directrice de l’Opéra Orchestre national de Montpellier l’a osé. Résultat ? Un public composé de cheveux blancs, de casquettes et de demi-portions. Avec sa verve punchy, Youssoupha est visiblement à l’aise sur la scène de l’Opéra Comédie. Représentant du rap français dans ce qu’il a de plus poétique et inspiré, dans la lignée d’IAM ou d’Oxmo Puccino, il ne cache pas sa joie d’être à Montpellier. Et se rappelle d’ailleurs avoir donné son premier concert en tant que tête d’affiche dans cette même ville seize ans plus tôt. C’était à Victoire 2. Mais rien à l’époque ne laissait présager sa programmation dans un tel décor, cinq albums plus tard et une notoriété indéniable forgée sur scène. D’ailleurs il l’affirme : c’est la première fois que son Gospel Symphonique Experience fait étape dans un opéra. Il en profite pour affectueusement affubler Valérie Chevalier du titre de « caillera » pour la remercier de l’invitation. 

Rythmique de précision

Créé en 2022 aux Nuits de Fourvière, le spectacle Gospel Symphonique Experience est porté par le talent du rappeur et de ses acolytes : le pianiste Emmanuel Sauvage et le violoncelliste et arrangeur Olivier Koundouno. Comme dans chaque ville où a été joué le spectacle, ce dernier a travaillé sur la partie symphonique main dans la main avec un orchestre local, ici celui de Montpellier. Ainsi, les titres de Youssoupha se jouent d’airs bien connus comme ceux de La Marche Impériale, de Carmen ou de Still D.R.E, des classiques chacun à leur manière. Mais aussi une reprise de Renaud (suprenant La Médaille à la gouaille sans langue de bois) tout comme un morceau en lingala. La voix de Youssoupha est un métronome rythmique de précision, un canal d’expression d’une tessiture dense et généreuse. Accompagnée d’ un chœur de gospel lumineux, six voix, quatre femmes et deux hommes. Le public est survolté comme jamais, le rappeur en profite pour faire une tournée de checks dans la salle et demande même aux spectateurs de se prendre dans les bras par fraternité. Et ça marche ! L’orchestre de Montpellier, brillant dans son rôle d’accompagnateur tout terrain est ovationné à tout rompre. Youssoupha le renomme même « orchestre intersidéral de Montpellier ». Et c’est bien mérité. « T’avais jamais entendu de rap français », affirme un titre du rappeur. Lequel clôt ce concert bourré d’énergie en affirmant « Je te parle de rage, de kif et d’espoir ». Ce soir les cultures se sont croisées, les publics embrassés, les musiques fusionnées. C’est aussi ça le rap, et ça fait du bien. 

ALICE ROLLAND

Le concert Youssoupha : Gospel Symphonique Expérience a eu lieu le 2 décembre à L’Opéra Comédie, Montpellier
ARTICLES PROCHES
- Publicité -spot_img

Les plus lus