dimanche 16 juin 2024
No menu items!
spot_img
AccueilArts visuelsPhotographes à l’œuvre

Photographes à l’œuvre

Proposée dans le cadre du Printemps de l’Art Contemporain, l’exposition À l’œuvre #3 est à voir jusqu’au 1er juin au Centre Photographique de Marseille

À l’œuvre #3 est une exposition qui présente les travaux de 18 artistes issus de commande photographique, de résidences de création ou de transmission. La commande photographique c’est Bords de Mer, soutenues par le Département des Bouches-du-Rhône, labellisée cette année Olympiade Culturelle par le ministère de la Culture. Les résidences de création et/ou de transmission (soutenues par la Drac Paca) c’est Rouvrir le Monde – Été culturel avec les travaux de Juliette Guidoni, Jade Maily, Franck Pourcel, Emma Tholot, Flore Gaulmier, Alice Delanghe, Didier Nadeau, Valentine Vermeil, Vincent Beaume, Andrea Graziosi et Nina Medioni. Et Pytheas, bourse de création qui s’inscrit dans le dispositif national intitulé Capsule, qui permet au Centre Photographique de Marseille d’accueillir des artistes en résidences de création, en l’occurrence, en 2022-2023, Amélie Blanc et Emma Grosbois.

Entre et avec
Des créations qui ont notamment fait naître des collaborations entre artistes photographes et habitants du territoire. Par exemple, autour de l’histoire familiale du gérant de l’auberge-restaurant de la calanque de Figuerolles à La Ciotat, L’extraordinaire destin du régiment de chasse Normandie-Niémen en République indépendante de Figuerolles, beau et passionnant travail entre conte et documentaire de Françoise Beauguion. Avec les fans du club de supporters Maritima Supra à Martigues depuis les tribunes du stade Francis Turcan, le regard poétique et politique du photographe Simon Bouillère. Et à Marseille, le travail étonnant de Franck Pourcel qui a mené un projet photographique La nature en ville avec six personnes en situation de handicap visuel. Les photographies réalisées sont exposées accompagnées de productions audio, 3D, braille. C’est d’ailleurs, au-delà de ce projet, l’un des plaisirs de cette exposition très riche : la diversité des modes de présentation des différents projets (accrochage, vitrines, diaporama, vidéo, tables, boites d’épreuves, tables) induisant, au-delà de la contemplation (délicieuse) des diverses photographies, un rapport actif et sensuel au médium.

MARC VOIRY

À l’œuvre #3
Jusqu’au 1er juin
Centre Photographique de Marseille
Article précédent
Article suivant
ARTICLES PROCHES
- Publicité -spot_img

Les plus lus