mercredi 29 mai 2024
No menu items!
spot_img
AccueilMusiquesPrésence Compositrices varie les plaisirs

Présence Compositrices varie les plaisirs

Le premier week-end de la 14e édition de ce festival pionnier en matière de visibilité des artistes femmes, se tient du 12 au 14 avril à l’abbaye de La Celle

Depuis 2011, le festival de musique classique Présence Compositrices met en lumière le répertoire des compositrices, trop souvent évincé des programmations au profit de leurs confrères. Cette 14e édition, accueillie par le Département du Var à l’abbaye de La Celle, s’organise en trois week-ends, dédiés chacun à une formation musicale ou à un instrument. Le premier, qui aura lieu du 12 au 14 avril, s’intitule Faire parler les touches et est consacré, comme son nom l’indique, aux instruments à clavier. C’est Marie Vermeulin qui ouvre cette nouvelle édition avec Das Jahr, un récital de piano que la compositrice romantique Fanny Mendelssohn a dédié à son époux. Julie Gayet, très engagée pour la cause des femmes dans les domaines culturels, introduira ce premier concert.

Ce sera ensuite au tour d’Antonio Oyazábal de faire chanter au piano les partitions de neuf compositrices du XVIIe à la fin du XX e siècle, de Élisabeth Jacquet de La Guerre à Mana Zucca. Plus tard dans la soirée, le concert Divines Héritage réunira le pianiste Edouard Ferlet, le saxophoniste Jean-Charles Richard et le contrebassiste Simon Tailleu autour des compositrices de jazz. Lucie de Saint-Vincent et son piano-forte viendront le dimanche conclure ce premier week-end avec un dernier récital consacré à la musique classique des XVIIIe et XIXe siècles, avec des compositrices comme Marie Bigot ou, encore une fois, Fanny Mendelssohn. 

CHLOÉ MACAIRE 

Présence compositrices
Du 12 au 28 avril
Abbaye de La Celle
ARTICLES PROCHES
- Publicité -spot_img

Les plus lus