vendredi 14 juin 2024
No menu items!
spot_img
AccueilSociétéIdées et rencontresRENCONTRES D'AVERROÈS : Déterrer l’Empire 

RENCONTRES D’AVERROÈS : Déterrer l’Empire 

De l’Empire romain à l’Empire ottoman, la confrontation et la succession des influences impériales ont fait la Méditerranée telle que nous la connaissons. Qu’il s’agisse d’un héritage culturel, linguistique, religieux mais aussi archéologique et architectural

Les guides du routard ne sont pas dépourvus de sites archéologiques antiques et médiévaux sur la scène méditerranéenne. L’occasion de contempler la marque encore décelable des grands empires, en Afrique, en Europe ou en Asie. Les vestiges du phare antique d’Alexandrie en Egypte, le Colisée à Rome ou encore la découverte d’un chaland de trente mètres de longueur dans le port d’Arles, surnommé « petite Rome des Gaule », témoignent à leur manière d’un passé impérial.

Istanbul, capitale d’Empires

Comment évoquer les influences architecturales impériales toujours présentes sans parler de la métropole culturelle turque ? Istanbul, anciennement Byzance puis Constantinople, cœur à la fois des empires byzantin et ottoman. Quels mystères demeurent enfouis dans cette ville majestueuse et emblématique de la Turquie ? Que révèlent ses monuments sur les multiples récits qui ont traversé les siècles de l’histoire de la ville ?

Istanbul, joyau de l’empire Byzantin, sert de modèle à toutes les capitales du Proche-Orient médiéval. Aujourd’hui resplendit toujours le plus illustre de ses monuments, la cathédrale Sainte-Sophie. Ses coupoles et mosaïques en font une merveille architecturale, qu’elle soit une basilique chrétienne, mosquée ou musée. Elle incarne le symbole du mélange des cultures entre Orient et Occident, et des transformations de la ville au travers du temps.

Après la prise de Constantinople par les Turcs en 1453, la ville prend le nom d’Istanbul, affirmation du triomphe islamique. Elle conserve sa richesse cosmopolite tout en subissant des transformations notables, marquées par la construction de nombreuses mosquées, bibliothèques, mausolées, bains, fontaines, châteaux forts, et palais. La Mosquée Bleue et le palais Topkapi, contribuent par exemple à faire d’Istanbul une des plus riches cités du monde musulman. 

L’histoire des empires se révèle à travers les vestiges archéologiques, qui agissent comme source primaire de l’historien, une mémoire, témoignant des grands moments de notre passé.

APOLLINE RICHARD

ARTICLES PROCHES
- Publicité -spot_img

Les plus lus