mercredi 28 février 2024
No menu items!
spot_img
AccueilScènes THÉÂTRE DE FONTBLANCHE / GUY OBINO : Vitrolles prend la culture...

[Spécial Saisons] THÉÂTRE DE FONTBLANCHE / GUY OBINO : Vitrolles prend la culture au sérieux 

Pour 2024, la municipalité vitrollaise reste fidèle à son exigence culturelle

Le théâtre municipal de Fontblanche et la salle de spectacles Guy Obino proposent une pléthore de représentations dans leur seconde partie de saison. Si la majorité des spectacles sont des pièces de théâtre, la danse et le cirque parviennent tout de même à se frayer un chemin dans la programmation. 

Pluridisciplinaire 

Alors que les circassiens n’avaient pas eu voix au chapitre en première partie de saison, ces derniers émergent avec force en 2024. Du 6 février au 15 février, jonglage, cirque sous chapiteau et acrobaties se succèdent (Der Lauf, Elle/s, Citizen) dans un rythme effréné. De quoi ravir les férus de cirque contemporain qui auront d’ailleurs le dernier mot, puisque la saison se clôturera avec la venue des acrobates de Machine de cirque et leur spectacle Robot infidèle (le 28 mai à 20h30). 

Avec trois dates prévues, la danse n’est pas en reste. Cela commencera doucement avec Molo Kheya, qui a pour ambition de mettre autant la philosophie que la chorégraphie en avant (le jeudi 22 février et le vendredi 23 février). Puis la compagnie des Demoiselles du K-barré électriseront l’ambiance en proposant un spectacle humoristique où il faudra faire preuve de lâcher-prise (le vendredi 8 mars à 20h30). Enfin, le chorégraphe français Hervé Koubi amènera sa compagnie à Guy Obino pour Ce que le jour doit à la nuit (le mardi 9 avril à 20h30). Parmi les douze interprètes la majorité viennent de la danse de rue, ce qui promet une représentation au tonus considérable. La programmation sera ponctuée par deux spectacles de théâtre d’objets libellés « Jeune public », Ici et là (le 26 et le 27 mars) et Okilélé (le 18 et le 19 avril). 

Dans la ribambelle de pièces de théâtre qui se joueront au domaine de Fontblanche, un spectacle d’arts numériques se démarque des autres : Pourquoi Jessica a-t-elle quitté Brandon ? (le 16 avril à 20h30). Bien que le nom de la pièce fasse croire à une comédie banale, il n’en est rien. Pour comprendre les raisons de la rupture, les personnages vont mener l’enquête en s’emparant au passage de divers outils numériques. Une manière de dénoncer avec humour notre société hyperconnectée. 

RENAUD GUISSANI 

Théâtre de Fontblanche
Vitrolles
vitrolles13.fr

IAM et la musique locale à Vitrolles !
C’est un grand coup que frappe la direction culturelle de Vitrolles. L’emblématique groupe de rap marseillais IAM repart en tournée pour 14 dates, et commence par la salle de spectacles vitrollaise Guy Obino. Akhenaton et ses comparses y résideront une semaine afin de préparer au mieux leur concert du 3 février. Des artistes locaux des musiques électroniques et actuelles s’empareront à leur tour de la salle de spectacles (le 12 avril à 21h) puis du Stadium de Vitrolles (le 13 avril à partir de 16h). Il s’agit de la première édition du festival Basses fréquences pour les cultures Queer et Underground,organisé par Parea Production. À ne pas manquer ! R.G.
ARTICLES PROCHES
- Publicité -spot_img

Les plus lus