mardi 20 février 2024
No menu items!
spot_img
AccueilScènes Centre dramatique des villages du Haut-Vaucluse  : Que le meilleur pour...

[Spécial Saison] Centre dramatique des villages du Haut-Vaucluse  : Que le meilleur pour les villages !

C’est une bien belle deuxième partie de saison qu’a concocté le Centre dramatique des villages du Haut-Vaucluse ! Il dédie notamment une partie de sa programmation à l’histoire, avec d’abord La vie et la mort de J. Chirac, Roi des Français (30 mars) de la compagnie des Animaux en Paradis qui met en scène le roman personnel créé par et autour de l’ancien président, et s’intéresse à l’empreinte de ce dernier sur notre pays. Avec Larmes de crocodile (19 avril), c’est à une histoire plus globale à laquelle s’intéresse la compagnie Hors d’œuvre en interrogeant les biais existant dans son écriture et sa représentation. 

Théâtre et pédagogie 

Le CDDV est surtout riche d’une programmation scolaire cohérente et édifiante, à l’image des représentations début janvier de Babil (Cie du Jour au lendemain) et de La tour de Belba (produit par le CDDV), deux spectacles pensés pour des âges différents à partir du même texte de Sarah Carré qui aborde la question de la communication et de la relation à l’autre. 

Très investi dans « Tous à la page », dispositif départemental d’éducation artistique et culturelle, le CDDV amorce un travail autour de l’engagement avec la compagnie Institout. Ainsi, certains élèves pourront participer à un travail d’écriture et de mise en scène autour de la pièce Mauvaises Graines, donné le 22 mai au Naturoptère de Sérignan-du-Comtat, et le lendemain en temps scolaire. Un autre atelier sera proposé autour de Flemme, prochaine pièce de cette même compagnie. Après avoir raconté la naissance de l’engagement écologiste d’une adolescente dans Mauvaises Graines, l’auteur Benoit Peillon s’interroge maintenant sur les raisons pour lesquels une partie des jeunes ne s’engage pas, et invite donc certaines classes à répondre à cette question avec lui. 

Par ailleurs, la programmation scolaire du Centre Dramatique vise à faire découvrir aux élèves la puissance évocatrice du théâtre. Elle met ainsi à l’honneur les contes, avec notamment Le Petit Chaperon Rouge, présenté par le compagnie Locus Solus qui elle aussi animera un atelier d’écriture pour certains élèves, et Les contes cocasses, une lecture revisitée des histoires de notre enfance produite par le CDDV. 

CHLOE MACAIRE 

Centre dramatique des villages du Haut-Vaucluse 
En itinérance dans le Haut-Vaucluse
06 74 49 21 63
cddv-vaucluse.com
ARTICLES PROCHES
- Publicité -spot_img

Les plus lus