mardi 20 février 2024
No menu items!
spot_img
AccueilScènes Théâtre des Calanques : Une bonne session de décapage

[Spécial Saison] Théâtre des Calanques : Une bonne session de décapage

Le Théâtre des Calanques remet Tartuffe à l'exercice et lance sa nouvelle création

Comme les fêtes de fin d’année sont souvent l’occasion d’un grand déploiement d’hypocrisie, aussi bien lors des agapes familiales que des traditionnelles cérémonies de vœux politiques, celle de la Présidence en tête, il fera bon, les réveillons passés, s’immerger dans un bain culturel plus acide pour décaper le tout. Le Tartuffe de Molière est idéal à cet effet : dans la version signée Serge Noyelle,après une tournée en Chine, où l’on serait bien curieux de connaître sa réception par le public de Pékin et Shanghai, il sera repris à la maison, sur le plateau du Théâtre des Calanques, les 26 et 27 janvier, puis du 1er au 3 février. Le metteur en scène s’attaque aux « stratégies de possession des imposteurs, prédateurs et faux-prêcheurs », mais invite aussi monsieur et madame Tout-le-monde à se regarder le nombril, en considérant la pièce comme un exercice réflexif salutaire, « une boule à facettes qui révèle d’abord les perspectives de celui ou celle qui regarde ».

Âme du peintre, es-tu là ?

Dans un même esprit mutin, il annonce aussi sa création 2024, La porte d’Ensor, à découvrir les 22 et 23, puis le 26 et les 28, 29 et 30 mars. Un hommage au peintre anarchiste (et néanmoins baron) James Ensor, pionnier des mouvements artistiques d’avant-garde au début du XXe siècle, dans sa Belgique natale. Serge Noyelle a trouvé dans son œuvre « un champ de liberté esthétique » et réunit neuf personnes sur scène – danseurs et danseuses, acteurs et actrices, chanteur lyrique et musicien- pour l’explorer, en insistant sur la dimension picturale de son inspiration. La pièce, appuyée sur un texte et la dramaturgie de Marion Coutris, est co-produite avec le Groupe 444, un collectif de jeunes artistes issus de l’école Le Cerisier, anciennement affiliée au Nono, le prédécesseur du Théâtre des Calanques, désormais entrés en compagnonnage avec la nouvelle structure. Durant la saison précédente, ce même Groupe 444 avait testé une série de contes pour enfants, destinés aux 6-12 ans, qui a particulièrement séduit le public. Ils se poursuivent donc ce semestre, dans le magnifique cadre du théâtre, aux abords de la campagne Pastré. Rendez-vous est pris les 17 février, 6 mars et 25 mars, avec des histoires différentes à chaque fois.

GAËLLE CLOAREC

Théâtre des Calanques
Marseille
04 91 75 64 59
theatredescalanques.com
ARTICLES PROCHES
- Publicité -spot_img

Les plus lus