jeudi 1 décembre 2022
No menu items!
spot_img
AccueilMusiquesUn K’fé et ça repart

Un K’fé et ça repart

A Forcalquier, le K'fé Quoi ! propose une nouvelle saison aussi vivante que son été

Le K’fé Quoi a bien chanté tout l’été. En goguette ou en guinguette, il a su animer la saison estivale avec goût et ambition à travers une série de concerts dans les villages des Alpes-de-Haute-Provence comme à domicile. La bise venue, la salle de Forcalquier propose une nouvelle saison automnale basée sur le savoir-faire qui lui sied. Des concerts, des sorties de résidences, des scènes ouvertes… un programme exigeant et familial.

K’fé-concerts

Le vendredi 14 octobre, la salle accueille Rakoon, figure montante de l’électro-dub, il a notamment sorti l’album Something Precious en 2021 qui a confirmé le talent qu’il avait laissé entrevoir sans ses premiers opus. On y trouve des sons hypnotisant, qui mêlent – souvent – des parties guitares à une symphonie électronique à la texture recherchée. Avant lui sur scène, le duo électro Organized Bazar qui mixe les sons afrobeat, house et hip-hop.

Une semaine plus tard débarque Omri Swafield. Natif d’Israël, d’une mère anglo-égyptienne et d’un père roumain, forcément ses influences musicales sont diverses. De ce melting-pot international naît une musique originale, parfois pop, folk, rap ou slam. À noter qu’il sera en sortie de résidence, et donc des surprises ne sont pas à exclure. Pour compléter la soirée, DJ Pola Facettes s’occupe des platines – munie de 45 tours s’il vous plaît – pour une sélection rock’n’roll.

Après les concerts d’Hibou (17 novembre) et Dowdelin (18), le K’fé Quoi invite à une soirée particulièrement attendue le 26 novembre. Elle y voit se croiser Nicolas Torracinta et Claire Days. Le premier s’est révélé au « grand » public avec son album The Granary sorti en début d’année. Le jeune chanteur corse impressionne de sa voix basse et profonde, ses mélodies de guitare qui ne tombent ni dans la facilité, ni dans la complexité superflue, le tout est juste et brillant. Claire Days n’est pas en reste. La Lyonnaise propose une pop-folk en clair-obscur, tantôt brillante, douce et légère, tantôt sombre et teintée de rock indé.

K’fé quoi d’autre ?

En plus des concerts, la salle de Forcalquier propose plusieurs autres activités. Comme les « Sam’Kiff » (5 novembre et 3 décembre), des événements qui se tiennent tout au long de la journée, du petit-déjeuner jusqu’à la scène ouverte en clôture. Des espaces de jeux, de réparation de vélos, un marché de produits locaux, une boum pour le goûter… Des journées familiales à l’image de ce que doit être un lieu de culture, un espace de vie où tout le monde a sa place.

NICOLAS SANTUCCI

Le K’fé Quoi 
Forcalquier
le-kfe-quoi.com
Article précédent En bobine Simone
Article suivant« Idea » : danser avec les mots
ARTICLES PROCHES
- Advertisment -spot_img

Les plus lus